Info-Pratique : l’Hotel à Londres

Le Logement… surement la partie la plus chère du voyage. Il faut bien la préparer et bien chercher l’hotel qui conviendra à la fois a votre budget, aux réservations du vol, au nombre de personne et a votre idéal de logement bien sur.

Admettons que vous puissez moduler les dates, 3 points à prendre en compte :

  • le prix
  • l’emplacement (surtout pour le métro)
  • la qualité

Nous avons choisi de commencer en filtrant par prix dans les hotels qui proposait des chambres triples. Ensuite nous avons regarder les commentaires (très importants, n’hésitez pas a en mettre après votre séjour sur le site chez vous avez réservé).

Nous n’avions pas d’appriori en terme de sites, donc nous avons tout fait y compris les sites de chaines (Ibis, Accor Hotel, Holiday Inn…). Au départ nous étions sur un Ibis, mais le problème est que les chaines ne proposent que des chambres doubles. Or nous étions 2 au départ puis 3… et de toute facon, c’était trop cher.L’avantage des chaines est que l’on peut compter sur un minimum d’hygiène et que les salle de bain/toilettes sont intégrés à la chambre. Finalement je ne conseille pas les chaines. Les moins cher étant les Formule 1, mais le problème est qu’ils ne sont que 2, l’un est très très loin du centre tandis que l’autre est très bruyant (un ami y travaillait).

Finalement, rabattez-vous sur les B&B (Bed and Breakfast) pas trop cher et qui se trouve dans le centre. Le petit dej compris, ca fait ca de moins à payer !

Nous avons faits tous les sites possibles, les spécialisés comme les plus généralistes. Finalement l’hotel que nous avons trouvé est : Hotel MacDonald près de St Pancras et ceci sur le site Venere.com

L’emplacement en zone 1 est très intéressant puisque cela réduit les couts de transport. L’Hotel est assez propre même s’il était en plein travaux de peinture au moment ou nous y étions. Le petit déjeuner anglais était finalement proposé contrairement a ce qui était précisé sur venere.com. Les douches et les sanitaires en commun était assez propres. Des chambres avec salle de bain intégrées existent mais elles coutaient 100£ plus cher pour les 4 nuits.

En résumé, nous avons payé 230£ (au lieu des 234£ indiqués sur venere.com … tant mieux) pour 4 nuits dans une chambre triples (lit simples + armoir + lavabo + thé !) avec douche et wc sur le palier. Ce qui revient a 25€ par nuit par personne.

De nombreux hotels du même acabi étaient présents dans le quartier et il doit être possible d’en trouver pour le même prix. Par contre, réservez bien à l’avance car ils étaient tous complets pendant les vacances. En tout cas nous conseillons l’Hotel MacDonald pour tous les étudiants ou les personnes souhaitant y loger quelques jours et qui ne viennent pas pour l’hôtel.

(demandez, quand c’est possible, a ne pas être près des toilettes : pour le bruit la nuit)

Advertisements

Info-Pratique : les Transports à Londres

Inutile de préciser que lorsque vous bougerez à l’intérieur de Londres, vous devrez emprunter les transports en communs.

Pour ceux qui pensait encore à la voiture, je vous le déconseille pour le “downtown London”, enfin pour la zone 1 qui correspond au coeur de Londres et qui n’est autorisé aux voitures qu’après acquittement de quelques livres. Vous comprendrez rapidement pourquoi vous n’y voyez que des Mercedes, Ferrari ou taxis…

Plus d’infos sur la Central Zone. Je ne vous conseille pas d’outrepasser la loi, les cameras enregistrent les numéro de plaque. Le week end vous pouvez vous déplacer librement sans payer.

Donc, revenons-en a nos moutons : les transports en commun. 3 types de transports existent : le métro (underground : rond rouge et trait bleu), le bus (rond rouge et trait rouge) et le DLR (équivalent au RER : rond vert-bleu et trait bleu).

Pour utilisez ces transports en commun, vous devrez acheter soit des tickets, soit une carte nommée Oyster Card (carte huitre). Vous choisirez vos tickets ou carte en fonction des zones que vous devez traverser. Plus vous avez de zones (= plus vous êtes loin du centre de Londres), plus cela sera cher. La carte et les tickets vous permettent d’emprunter métro, bus, dlr et même certains railway.

Petit memento :

Si vous restez de 1 à 3 jours dans Londres, vous devez opter pour les tickets. Si vous rester 4 jours et plus, choisissez la carte Oyster. Si vous ne restez qu’une ou 2 semaines, prenez la carte à la semaine, si vous rester plus longtemps, il vous sera sans doute plus économique de prendre la Oyster classique sur laquelle vous mettez de l’argent qui est débité a chaque trajet. Pour que cela reste valable, vous ne pourrez pas dépasser les 4.6£ par jour qui correspondent au ticket journée illimité.

Si vous souhaitez payer directement dans le bus, sachez que vous payer pour votre trajet. Pas question d’heure comme c’est le cas chez nous (chez moi en tout cas). Evidemment il y a de nombreuses options qu’il vous faudra étudier un peu si vous souhaitez économiser au maximum.

Infos Importantes :

Le métro s’arrête à minuit (différent le week end) tandis que certains bus roulent 24/24. Si vous sortez de boite/bar dans la semaine, vous serez obligé de prendre le bus ou de faire comme nous : marcher. A vrai dire, je vous conseille de préparer vos trajets en bus à l’avance parce qu’ils sont très nombreux et quand il est 3h du mat, c’est pas le meilleur moment pour trouver quels bus prendre.

Mind The Gap : faites attention à la marche entre le train et la station, c’est sans doute l’expression que vous entendrez le plus dans le métro.

On passe sa carte ou son ticket à l’entrée comme à la sortie. Inutile de tricher il y a du personnel partout et si vous avez raté votre station et que vous vous retrouvez dans une zone que vous n’avez pas prise sur votre Oyster, reprenez le métro en sens inverse car vous ne pourrez pas sortir.

Taxi et Tricycles :

Les taxis sont très largement présent dans Londres. Ils ne payent pas le péage de la central zone, donc il font partie des voitures que vous verrez le plus souvent. Ils proposent jusqu’à 4-5 places en tête à tête (étonnant je sais). Ils sont généralement assez cher, alors à moins que vous soyez dans l’obligation d’en prendre un… il faudra oublier.

Les Tricyles, qui commencent à apparaitre dans certaines villes en France (Nantes par ex), sont des indépendants qui vous proposeront de vous emener ou vous le souhaitez dans le centre de Londres pour quelques £. Une banquette protégée de la pluie et vous voila parti. Bon ca coute assez cher et ca ne sert a rien quand vous avez payer votre Oyster… alors ne vous laissez pas racoler par leur sonnettes ou leur sourire…

Ca sert à rien de faire du stop dans le métro… il n’arrivera pas plus vite.

Info-Pratique : le trajet Aéroport-Londres

Si vous souhaitez partir à Londres en avion et que vous prenez une compagnie lowcost, vous avez de fortes chances d’atterrir a Stansted. Je crois que cet aéroport a été créé exprès pour les compagnies low cost comme c’est arrivé pour Montpellier en France (si mes souvenirs sont bon).

Et oui, pour avoir des prix si bas, les compagnies demandent souvent aux aéroports certaines conditions que seul certains peuvent suivre. Sans compter que pour Londres, un aéroport en plus n’est pas de trop, vu le trafic aérien de celui d’Heathrow …

Bref, Stansted c’est à plus de 40km de Londres et il faut donc prendre un bus ou un train en arrivant. Les compagnies sont nombreuses. Nous avons choisi de prendre le National Express bus (coaches) qui est sans doute le moins cher (et public ?). A vrai dire nous avons eut des publicités a la sortie de la zone internationale qui nous proposait une autre compagnie au même tarif, donc a vous de voir.

le bus de retour pour Stansted

Pour les bus compter 17£ par personne pour un aller-retour (dites return). On vous proposera de réserver le retour. Il vous demanderont l’heure de partance de votre avion et vous bookeront pour arriver 2h avant. Donc évitez de faire comme moi en disant que votre avion est a 17h alors qu’en fait il est a 15… parce qu’après cette belle boulette nous avons du aller changer les billets pour 5£ de pénalité à la station Victoria.

Le bus vous déposera donc à Victoria (c’est le seul arrêt en zone 1) après 1h45 de route (oui oui…). Vous pouvez aussi choisir de prendre le train qui s’arrête à Liverpool Street après 45min mais qui coute plus cher.

Un dernier conseil : lorsque vous prenez vos billets, regarder tout de suite l’heure à laquelle part le prochain bus car vous n’aurez peut être pas le temps de flâner dans l’aéroport (nous avions a peine 8 minutes pour rejoindre le bus). Et oui, les billets d’aller sont pris pour l’heure ou vous les commander.

Info-Pratique : le Vol avec RyanAir

Retour sur le Vol avec l’avion Ryanair de Nantes à Londres Stansted.

Ryanair, c’est sans doute la compagnie Low Cost européenne la moins chère et la plus connue. Il y a aussi EasyJet et d’autres que je ne connais pas, mais pour ce voyage à Londres, nous avons choisi la compagnie Irlandaise.

Alors voici quelques infos a savoir avant de choisir Ryanair :

Les prix ne comprennent pas toutes les taxes. Les prix affichés paraissent bas mais généralement il faut rajouter la taxe d’aéroport (plus cher que le billet en lui-même la plupart du temps), le bagage en soute (si vous en prenez) et surtout les frais de paiement bancaire.

C’est surement ces derniers les plus vicieux puisque Ryanair fait souvent des billets très bas prix et indique que les taxes sont comprises dedans, or les frais bancaires ne le sont pas. Donc oubliez votre billet pour 5€, vous en aurez pour 17€ (il me semble que c’est 12€ ou 16 de frais bancaires).

On vous conseille de limiter au maximum les bagages en soute qui vous couteront cher au final. Pour cela achetez au préalable (si vous n’en avez pas, mais ca m’étonnerais) des petites valises qui correspondent à leur standard de bagage à main.

Une chose à savoir, même si cette fois-ci ce n’est pas très règlementaire : les bagages à main n’ont pas été contrôlés pour nous, c’est à dire que s’ils faisaient une dizaine de centimètres de plus que la taille indiquée et bien… personne n’aurait rien vu. On a stressé pour rien finalement. Et ceci à l’aller comme au retour. Par contre je ne parierai pas sur le fait qu’ils ne voient rien si vous en prenez 2…

Pour réduire au maximum votre facture, enlevez les assurances, regardez à chaque fois ou vous êtes ponctionnez (prix sur la droite) et enlevez lorsque vous pouvez et si vous le souhaitez évidemment. Vous pouvez gagner un peu d’argent en imprimant vous même votre billet, donc ne l’oubliez pas comme nous car vous serez facturé 5€ à l’aéroport. Pour cela imprimez juste après votre commande le résumé et les mails que vous recevez, vous serez tranquille.

En gros, si vous ne consommez pas à l’intérieur de l’avion, que vous réserver au moins 1 mois à l’avance (j’ai regardé les différences de prix, ca multiplie par 3 proche de la date) et bien vous pourrez vous en tirer pour un très bon prix.

Satisfait, mis à part que Stansted, c’est loin de Londres ! (voir prochain post)

Infos-Pratiques : les retours en détails

A vrai dire, j’avais complètement zappé, mais il est important de revenir sur certains points pratiques après le voyage.

Dans mes premiers posts, je parle du Vol, du Logement, des Transports… avant même d’être parti. Je donne des informations que j’ai moi-même glané ou découvert par-ci par-la, avant de partir.

Or, il peut être intéressant de revenir sur ces détails, c’est pourquoi je ferais des billets “Infos-Pratiques” après chaque voyage pour revenir sur le Vol, le Logement, les Transports et autres afin de donné des conseils à la suite du voyage et donc beaucoup plus précis.