Petit passage à Shanghai

Un jour de férié à Hong Kong et j’en profite pour partir à Shanghai, retrouver un pote, Thomas.

Cette fois-ci je prend un vol sur la compagnie Spring Airlines (China-sss.com). Compagnie low-cost de Shanghai.

La soirée commence bien puisque je me retrouve dans le même avion qu’un ami que je ne pensais pas du tout voir. Par contre, tout ne pouvant être rose : une heure de retard est annoncée dès l’enregistrement. Au moins je n’aurai pas eu a attendre tout seul.

Finalement, vers 23:30 on embarque, direction Shanghai Pudong. On négocie le prix du taxi à l’arrivée, pour 5  personnes, et on arrivera vers 2/3 heures du matin en centre ville.

Le lendemain, je pars manger avec Thomas, qui m’accueille donc a Shanghai, direction une chaine de restaurant “fresh food”, Wagas. C’est plutôt pas mal, même si c’est un peu cher. J’ai pu prendre une salade avec du saumon mais il faisait aussi des sandwiches frais, des smoothies etc.

Ensuite direction Nanpu Bridge station ou se trouve un mall rempli de shops de tailleurs qui font : des chemises, costumes et autres manteaux sur mesure. On a donc commandé 5 chemises en tout. 100 rmb/chemise, avec choix du col et poignets. Bon par contre, même si on a demandé de slimer, on n’a pas eu les “darts” (les traits a l’arrière dans le bas du dos, qui slim encore un peu plus). Et puis, on avait aussi demandé à pouvoir porter les chemises avec un jean… Evidemment, ils les ont fait trop longues, mais bon… on les a eu en moins de 24h, pour un prix correct et avec une qualité correcte. Elles seront très bien pour le boulot (cad : rentrée dans le pantalon). J’aurai eu plus de temps, j’aurai aussi fait une veste ou un manteau. Il y a de quoi faire et ils sont prêts à négocier les prix. Je conseille par contre de ramener des pieces exemples pour les mesures si votre demande sort de l’ordinaire chemise pour costard / costard large classique. Ce mall se trouve en face du Wall Mart de l’autre coté du periph : map.

Un petit tour par le Wall Mart d’à coté pour visiter. Pas grand chose d’intéressant pour les étrangers mais quelques différences de présentation assez marrante. J’aime bien voir comment ils se sont adapté au marché chinois.

Ensuite, on a continué le shopping, on est allé dans le mall spécial touriste ou l’on vend babioles et copies en tout genre. J’en ai profité pour prendre des chaussures mocassins non-brandées (120rmb) , des cravates (1ormb), des châles (15rmb), des souvenirs… J’ai pu m’exercer en négociation. A Shanghai, ils sont plus enclin à négocier que dans le sud de la Chine (shenzhen par ex). C’est quand même plus fun. Exemple (j’en suis assez fier), j’ai réussi à faire descendre le prix d’une montre de 650rmb à 80rmb, pour finalement ne même pas l’acheter… (je regrette un peu). Il faut savoir dire non et négocier dur. Généralement ils essaieront de vendre à un prix aussi important qu’en magasin alors qu’ils y a de bonnes affaires à faire avec un peu de discussion. Je crois que ca se trouve sur Nanjing Xi Lu (au croisement avec le freeway qui fait Nord-Sud), c’est à coté d’un Burger King.

Le soir, on est allé manger a Bistro Burger. Vraiment bon. Un gros burger et un super milkshake. Encore une fois, ce n’était pas forcément donné (avec le taux de change) mais je conseille.

Forcément, un week-end à Shanghai ne serait pas un week-end normal sans aller en boite. Après manger, on est donc retourné prendre l’apéro et on est parti faire le club Mook (sur Beijing Xi Lu), pas forcément fou car peu rempli. Puis M2, un peu plus plein certes, mais un peu bordélique. On est enfin allé au Rich Baby… comme d’hab je dirais. On a terminé avec le levé du soleil.

Le lendemain, samedi, on est allé manger a Xitiandi, dans un restaurant nommé Element Fresh. Super bon encore une fois. Ce genre de restaurant, western food avec salade, pancetta ou sandwiches frais, cocktails de fruits et milkshake, c’est un peu ce qui manque a Hong Kong.

On est ensuite allé chercher nos chemises près du Nanpu bridge. Ensuite nous avons voulu nous rendre à Sogo (impossible a trouver). Je ne sais même pas s’il existe vraiment à Shanghai. Le fait est que l’on a marché tout le long de la Nanjing Xi lu vers l’Est pour ensuite arriver sur la rue piétonne Nanjing Lu. On a mangé des sushis dans le mall de l’Apple Store puis on est rentré a l’hotel.

Rendez-vous ensuite au Perry’s, un bar étudiant bien caché au 3e étage d’un building, pour l’anniversaire d’une copine de pote. Au départ, on est arrivé dans le quartier, il n’y avais personne. On s’est demandé si l’on venait bien au bon endroit. Arrivé a l’intérieur, c’était rempli d’étudiants étrangers (pour la plupart). Un bar à l’américaine (genre universitaire) rempli de jeunes occidentaux, proposant de la bière à 10rmb, des buckets à 35rmb, des chicha et des pizzas/sandwiches etc. Étonnamment propre,  avec une ambiance bonne enfant, c’est plutôt sympa pour commencer la soirée entre potes. On est resté assez tard a discuter avec les gens que l’on rencontrait puis on est parti en boite. Mook encore, mais qui était complètement vide. Alors nous sommes allés au Rich Baby. Pour 100rmb, les expat peuvent recevoir un carnet de 8 tickets de boissons. Rentrée à la maison au levé du jour encore.

Le lendemain, nous sommes aller manger un super brunch au Penta Hotel (ils y a du monde le dimanche, il faut souvent réserver). Pour 128 rmb, un buffet occidental, du fromage (camembert), du jambon (de parme), pain, céréales etc., mais aussi un main course plutôt imposant. On ne s’est pas privé en tout cas. Encore un bon plan.

Enfin vers 16h, je suis reparti. Un saut dans le metro, puis dans le Maglev histoire de. Evidemment, une heure de retard pour le vol… Faut pas compter sur les horaires avec cette compagnie.

Budget : 150 euros pour le vol et 45 euros pour les nuits d’hotel.

Transport : Spring Airlines (China-sss.com)

Hotel : 24K International Hotel – People Square branch

No Photo.

Advertisements

Une semaine en Asie du Sud-Est

Profitant des jours fériés du nouvel chinois, j’ai pris une bonne semaine de congé afin de partir visiter l’Asie du Sud-est.
Les prix durant cette période étant exorbitants, il a fallu ruser. J’ai donc recherché comment visiter le Cambodge et le nord du Vietnam, tout en prenant les billets d’avion les moins cher.
Finalement, après de nombreuses recherches sur tous les comparateurs possibles, les compagnies aériennes asiatiques low-cost et agence de voyage… j’ai pu dénicher un tour plutôt intéressant pour moins de 670 euros (vols seulement, ce qui n’est pas forcement très élevé pour la periode).

Le tour part donc de Hong Kong pour Bangkok sur HK Airlines, continue avec Cambodia Angkor Air pour faire Bangkok – Phnom Pen, puis la même compagnie pour Siem Reap (Angkor) – Hanoi, et enfin Vietnam Airlines pour Hanoi – Canton/Guangzhou. Pour la partie : Phnom Pen – Siem Reap, nous avons pris un mini-bus et pour la partie Canton – Hong Kong, nous avons pris le train (Guangzhou East – Kowloon).

Tout ca, du vendredi soir 8 février au dimanche 17 février 2013.

9 jours, 5 villes, 4 pays. Intense mais efficace !

Alors qu’en est-il de ce voyage express en Asie du Sud-Est ?

Je vais découper mon récit par ville.

Arrivé le vendredi soir (ou plutot samedi matin) a Bangkok, taxi depuis l’aeroport, puis bonne nuit de sommeil à l’hotel King Royal Garden Inn. Ce dernier ne paye pas de mine mais possède une petite piscine sur le rooftop et se trouve juste à coté de la station de BTS Surasak. Matin a la piscine, après midi shopping. On commence par Kaohsan road, puis direction central avec le MBK center, qui se trouve être immense et proposer tous les souvenirs pour touristes nécessaires, aux prix… touristes. On est ensuite aller faire un tour dans Siam, que l’on a visiter de long en large pour finalement rentrer en fin d’après midi à l’hotel. Le soir, on a décidé d’aller prendre un verre au Sirocco bar, tout en haut du Lebua. L’hotel qui est mis en avant dans le film Hangover 2 (Very Bad Trip 2). La vue est sympa, les verres sont assez cher (normal) et il y a un peu beaucoup de touristes mais c’est à faire.
Ensuite direction sukhumvit soi 14 (nana) pour aller boire un coup à un bar/volkswagen avec des connaissances expat de mon ami.
Après quelques buckets, nous partons pour RCA et le plus grand club que j’ai vu jusqu’à présent en Asie : Route 66.

 

Le club qui déborde très largement sur la route (pour pas dire : prend le trottoir et toute la chaussée) est composé de 3 ambiances. Payant pour les étrangers, on a pris une table avec bouteille. Je ne me rappelle pas du prix exacte de la bouteille mais on a payé 300 baht l’entrée qui nous donnais des coupons, ca nous a permis d’avoir la bouteille a 6 personnes. Malheureusement, assez difficile de danser dans 2 des salles et de ce fait, assez compliqué de s’intégrer, sans compter que les thai savent que beaucoup d’occidentaux sont la que pour les vacances et qu’ils se comportent n’importe comment.
On a finalement terminé dans un bar/boite d’after dont je ne me souviens même plus du nom. On a bien fait la fête quoi.

Lendemain, direction l’aéroport pour un vol rapide vers le Cambodge et la capitale Phnom Pen. Arrivée au Cambodge, direction les comptoirs de la douane acceptant le E-Visa (fait sur Internet au préalable pour 28 USD).
Puis taxi pour 9 USD (assez cher) vers le centre ville, à notre hôtel Golden Noura. Staff plutôt sympathique et hôtel correct mais surtout bien placé à coté du palais royal. Malheureusement ce dernier n’était toujours pas ouvert du fait de la mort récente du roi. Par contre son tombeau et le parc ou il se trouve est ouvert et gratuit, et c’est très joli la nuit.
N’étant présent qu’une seule nuit sur place, nous sommes allé voir le musée Tuol Sleng, ancien lycée transformé en prison de torture durant la dictature de Pol Pot (Khmers Rouges qui ont ravagé le pays…). Entrée pour 2 USD. Notre touk touk nous a fait le chemin aller-retour plus un détour au Wat Phnom pour 4USD. On a pu donc aussi visiter le temple qui est payant 1 USD pour les étrangers.

 

En fait tout est payant ou presque, alors ca reste peu cher pour nous mais comparé au pays, vu qu’ils payent tout en USD et que la base de tout service est de 1USD, ca commence à faire… souvent même plus cher que les pays voisins qui sont pourtant plus riches. Alors il faut tout tout tout négocier, et durement des fois.
On est ensuite aller faire un tour sur le quai Sisowat, au bord du fleuve Mékong, on s’est arrêté pour manger dans un petit restaurant, un Amok, spécialité du pays. Puis on s’est rendu au petit marché de nuit. La ville n’est pas très grande et le marché l’est en conséquence.
Enfin on est sorti le soir pour se rendre au Pontoon, seul vrai lounge/club de la ville. Entrée gratuite ce soir la mais généralement 6 USD. Le club est fréquenté par la jeunesse dorée locale. On a pris un cocktail (4.5 USD) puis on est rentré à l’hotel. Je pense qu’il doit valoir le coup du jeudi au samedi soir, + conseil de local.

 

Le lendemain matin, nous avons décidé de nous rendre au Russian Market pour acheter des souvenirs. Malheureusement ce dernier était a 80% fermé. Juste pour information, contrairement à ce qui peut-être écrit sur Wiki Travel et autre, le marché ne propose pas de “sorties d’usine de grande marque”, tout est de la contre-façon pure et simple.
Ensuite nous avons fait la visite du musée national tout proche qui est plutôt sympa. Puis nous avons continué à visiter le quartier et fait le tour du palais. On a réussi à trouver une vue sur la ville dans l’hotel d’a coté, ou personne n’a remarqué notre entrée. Alors on est monté a on a pu observé a 360degrés la ville.

Dès 14h, nous avons pris un mini-bus (20 places) pour se rendre à Siem Reap. On a mangé a toute vitesse dans le bouiboui d’à coté. Plutôt peu confortable, on avait choisi ce bus plutôt qu’un car pensant qu’il irait plus vite … Au final, 4h30 de route annoncé et on en a fait 6h30. Je préfère pas imaginer le car. 12USD par personne pour un confort très sommaire, mieux vaut rentrer dans le bus en premier et bien choisir sa place. Heureusement le chauffeur a fait 2 arrêts chez ses copains le long de la route.

Arrivés à Siem Reap dans la soirée. On a voulu faire les malins et chercher notre hôtel tout seuls, pas de chance, notre guest-house se trouvait plutôt loin du stop ou nous avons été déposés (près de la bar street). Donc mieux vaut demander à l’agence de bus puis décider touk-touk ou pas touk-touk.
Siem Reap, la ville ou se trouve les temples d’Angkor, tourne grâce au tourisme. Il y a de nombreux pubs et restaurants, ainsi que des marchés de nuits et autres shops de souvenirs. De quoi faire après les visites des temples.

On a dormi donc a Bou Savy Guesthouse qui s’avère être plus excentré que prévu. Arrivée impeccable mais hélas, mon lit était infesté d’insectes et je me suis fait piquer toute la nuit, impossible de dormir. L’insecticide n’ayant pas marché (il fallait jeter le matelas), j’ai du dormir par terre la nuit suivante. Bref pour l’hotel… on aura vu mieux.
On a donc fait la visite du petit circuit de temples en 1 journée. C’est très beau et on a accès aux temples du parc après avoir montrer le pass (pass 1 jours de 25 USD), il ne faut donc pas le perdre. Il est nécessaire bien évidemment d’avoir un touk-touk a la journée avant de faire le tour. On a failli perdre le notre sur un des temples, donc il est important de s’accorder avec le conducteur de l’endroit ou se retrouver après la visite du temple. Les prix a l’intérieur du parc sont bien sur, un peu plus élevés, cependant près des temples plus petits et plus éloignés, les prix descendent vite. Faites attention par contre aux racoleurs pour les restaurants qui vous montreront un menu avec des prix bas et d’un tour de passe passe vous donneront un autre menu bien plus cher. Ex. je voulais manger un Amok au poulet, ce dernier s’affichait a 3.5 USD sur le premier menu et a plus de 5 USD sur le menu servi a table…
On est parti tot pour éviter la marée humaine, mais je crois que durant le nouvel an chinois, c’est peine perdue.

 

La journée de touk touk nous a couté 12 USD, transformé en 15 USD parce qu’on est 3… évidemment on aurait été blonds, je pense qu’on aurait pu payer quelque chose comme 20 USD…
Le soir, on a fait restaurant et pubs tranquillement, ainsi que shopping de souvenirs.
Pour finir en beauté, on a voulu confirmer notre touk touk pour l’aéroport du mercredi matin et on a vu le prix passer de 3 USD à 5 USD comme ca… On a donc demandé au manager de l’hotel de voir avec son collègue qui nous avait assuré que c’était 3 USD. Évidemment, après quelques mots, le collègue est revenu en disant qu’il n’avait jamais dit 3 USD mais bien 5 USD, qu’il avait mal compris l’horaire, alors qu’on en avait parlé pendant 15min le premier jour, vu que notre vol était a 7 du matin… Bref, le lendemain, notre touk touk était fort heureusement la, malgré notre engueulade avec le manager. Direction Hanoi sur Angkor Air.

 

Arrivée a Hanoi, on prend un taxi pour un tarif fixe “pseudo-négocié” de 350kVND (au compteur, ca doit être moins cher). Notre hotel (Indochina Gold Hotel/Aquarius Hotel) se trouvant dans la vieille ville Hoan Kiem, on est au milieu d’un petit quartier plutôt sympathique. Dès le midi, on part visiter le quartier de la vieille ville puis ensuite le temple de la calligraphie Van Mieu avec la moitié de la ville … On assiste a un jeu d’échec chinois grandeur nature. Petite sieste dans l’après midi.
On continuera par visiter la ville en se dirigeant vers le boulevard Dien Bien Phu. Quelques photos puis on rentre manger. Un petit verre dans un des bars au 4e étage de la place … puis ont rentra dormir.
Le lendemain, visite du mausolée d’Ho Chi Minh (gratuit), ou appareil photo et autre telephones sont interdits. On peut y entrer que le matin. Le corps de l’ancien président y est entreposé dans un cercueil vitré. Ensuite on est parti visiter le musée national a coté, dont la deco est plutôt sympa (2USD). Puis on a pris un taxi (6USD) pour se diriger a l’ouest de la ville pour visiter le musée de l’ethnologie qui raconte l’histoire du pays et son mixage ethnologique. On peut aussi y voir beaucoup d’affiches françaises du à un partenariat d’échange culturel.
On est ensuite reparti. On voulait rejoindre le sauna/spa/massage de Huong Sen (68 An Duong, très conseillé par les locaux) mais ce dernier était fermé pour la fête du Têt (nouvel an lunaire). Direction donc la pagode sur le lac au nord de la ville, qui paraissait plus grande sur la carte touristique de la ville. Puis on est rentré à pied à l’hotel.

 

Le soir nous sommes allé tester le Bun Cha (vermicelle de riz au porc) ou le Pho, je ne sais plus trop mais en tout cas on a testé ce que l’on pouvait à chaque déjeuner et diner. Puis nous sommes retourné boire un verre près du lac, tester les deux bières viet : Ha Noi beer et Saigon beer. Au passage, nous trouvons une petite agence de voyage proposant la visite de Tam Coc (le Ha Long Bay terrestre) pour 18 USD, je crois que c’est le moins cher qu’on aurai pu trouver.
Le lendemain donc, réveil assez tôt, on embarque dans le bus qui fera le tour des hôtels puis c’est près de 3h de route pour aller visiter l’ancienne capitale du Vietnam avec deux petits temples. D’autres français qui étaient avec nous dans le bus ne faisaient pas la visite mais se rendait juste a Ninh Binh, la principale ville près de Tam Coc. Le guide leur a dit que la visite de l’ancienne capitale se faisait avant l’arrivé à Ninh Binh. Ils avaient donc soit le choix de rester dans le bus pendant 45 min soit de venir avec nous. Le guide leur a demandé 50 000 VND puis leur a donné le ticket avec écrit le prix dessus, de 10 000 VND. Vendu 5 fois le prix, le groupe de français s’est senti lésé et a demandé le remboursement de la différence… et bien le guide a fait comme s’il entendait pas et n’a rien rendu… C’est assez fou comment il a réussi à arnaquer 10 personnes. Je crois même qu’un autre couple s’est fait avoir.

En gros, il faut bien faire attention et toujours éviter les coups tordu. Par exemple, le restaurant du midi propose trois plat viet pour 6 personnes sur une table de 4… Le soi-disant buffet invisible coute 7.5 USD par personne (carrément) et les boissons ne sont pas comprises. Évidemment pas de boisson comprise. Mieux vaut avoir prévu le coup. L’après midi on est donc allé faire un tour de bateau à Tam Coc. Sur un petit bateau à rame avec un/une rameur qui nous emmène sur la rivière et nous fait découvrir le paysage fait de montagnes/rocs qui semblent avoir pousser de la terre. On a traversé 3 grottes et la balade a duré environ 2h. Autour de la rivière de nombreuses rizières. C’est beau et l’air est un peu plus pure que la ville évidemment. Ca vaut le coup, rien que pour le tour à la campagne. A la fin de l’aller, des bateaux remplis de souvenir et boissons nous attendent, pour nous vendre quelque chose que l’on devrait donner au rameur/rameuse. On a préféré ne rien acheter et laisser un plus gros pourboire. En effet, bien que le tour soit payé, le guide nous avait prévenu que les rameurs demandent un pourboire et qu’il est conseillé de donner entre 1 et 2 USD. Voulant faire un geste, mon pote a laisser 5USD. On attendait un sourire et un merci, on a eu le droit a une plainte et une main tendu vers ceux n’ayant rien donné demandant un pourboire… On a bien regretté. Voulant s’assurer tout de même que 5 USD était un gros pourboire, on a demandé aux autres et oui, la plupart n’avait laissé que 1 USD et n’avait pas eu de plainte.
Bref, on est rentré sur Hanoi tranquillement. Au final on était content de la journée qui nous a rempli d’air frais avec un beau paysage, même si la pluie était au rendez-vous.

 

Le lendemain, on se réveille tranquillement, le taxi commandé à l’hotel nous attend (même prix qu’a l’aller). Direction le petit aéroport d’Hanoi (ils construisent un deuxième terminal à l’heure actuelle). Vol pour Canton / Guangzhou.

Arrivé en Chine, changement de monnaie puis taxi pour notre hôtel le Tavernew Hotel (110RMB), pas facile à trouver car au fond d’une rue a coté d’un parking, mais plutôt propre car tout renové (a part l’odeur de cigarette habituelle en chine). Pour cette fin d’après midi on a décidé de se rentre à la Canton Tower, le plus grand building de Chine. Malheureusement, pour monter, c’est cher : 150 RMB par personne juste pour la vue du sky desk. Pour un peu plus, on a même la chute libre au Sky Drop en extérieur (attraction de l’ascenseur qui tombe). Pour les plus fous il y a le pack romantique à 488 RMB pour monter au tout dernier observatoire, a l’air libre avec un repas je crois.
On est donc juste allé sur la terrasse qui coute 20 RMB, puis pris une bière avec la vue sur la skyline. Ensuite direction notre restaurant préféré (si je puis dire), c’est le Teryo Teppanyaki, un restaurant japonais qui propose l’illimité pour 168 RMB, entre sushi, viande au teppan et bière… on a été bien servi et fini complètement plein.

 

Vers 22h, on se dirige donc, vers le club que je voulais tenter : le Catwalk. Un club tout propre, tout neuf, dans une sorte de mall, immense et avec un catwalk au milieu, en lieu et place du dancefloor. Assez cher par contre, 800 RMB minimum pour la plus petite table, avec pour ce prix, une bouteille classique de whisky et 8 coca + glacons. Soirée arrosé. Club pas forcément très plein mais avec quelques shows sympathique. Il faut dire que le restaurant nous avait bien cassé, donc on est ensuite rentré tant bien que mal a l’hotel (grâce a la business card de ce dernier, objet indispensable en chine quand on ne parle pas chinois).

Le lendemain direction Guangzhou East Railway Station (la gare de l’Est). On a pris notre billet pour Kowloon (Hong Kong) pour 154 RMB chacun, sans trop de problème. Un petit fastfood et “hop en voiture” pour 2h de train. Arrivé à Hong Kong dans l’après midi, complètement crevés.

Budget : 670 euros pour les vols. Environ 10e par nuit par personne. Proche des 1000 euros tout compris (shopping included).

Transport : Hong Kong Airlines pour HKG-BKK, Angkor Air pour BKK-PNH et REP-HAN, Vietnam Airlines pour HAN-CAN. Mini-bus pour PNH-REP.

Hotel : King Royal Garden Inn pour Bangkok, Golden Noura Villa Pub pour Phnom Pen, Bou Savy Guesthouse pour Siem Reap, Indochina Gold Hotel pour Hanoi, Tavernew Hotel pour Canton.

Album photo

Consommer à Hong Kong

Petit billet sur la consommation à Hong Kong et comment ca se passe ici quand on parle d’argent.

Hong Kong ce n’est pas la Chine… loin de la. Un pays, deux systèmes. C’est bien le cas. Ici à Hong Kong, c’est pareil qu’en Europe ou plutôt pareil qu’aux USA. On consomme et on ne s’arrête pas.

C’est simple, lorsqu’on doit acheter à manger, cela coute environ 3/4€ le repas dans la plupart des petits restaurants de quartier ou fast-food : comprendre MacDo/KFC/Burger King mais aussi dans les chaines asiatiques telles que Café de Coral ou encore Yoshinoya (jap)… Mais il n’y a pas que la nourriture qui est si peu chère.

by nikkolim01

by sunxez

Le taxi par ex. Ici c’est 1.8€ minimum la course et le compteur s’enclenche qu’au bout de 2km. Donc pour un trajet de 2km, ca peut couter disons 50cents par personne à 4… et ils ne rechignent jamais à prendre quelqu’un (max 5 personnes dans la voiture). Après les 2 premiers km, c’est 1.5HKD (soit 15cents) par 200mètre et c’est dégressif au bout d’un certain tarif. Dans le même genre, le métro nous coute 24cents d’euros pour faire 2 arrêts (en carte étudiante).

by kevinpoh

Le métro qui tourne malheureusement que de 6h du matin à 1h du soir. Mais bon le taxi à 5 pour rentrer de soirée, ca fait plus bien cher. Sinon il reste aussi les mini-bus qui tournent en continue et qui partent que dès qu’ils sont pleins et déposent tous le long de la route. Il suffit de payer à la sortie. Pour rentrer chez nous, ce qui coute en taxi 8 à 9€ (pour une voiture), coute 1.2€ en bus avec 500m de marche. Pour les autres transports en commun, le bus, le tarif est fixe en fonction d’où on le prend, il faut payer à l’entrée. Le tram coute généralement pas plus de 20cents et permet de se balader sur l’ile de Hong Kong.

Ensuite, continuons avec les soirées et les bars. Pour les filles, ils y a moyen de se faire une bonne demi-semaine de soirée sans rien payer… Les quartiers des bars se départageant les jours de la semaine pour les soirées “ladies night”. Ce qui signifique que les filles ne payent rien, ni pour entrer ni pour consommer : le mercredi à Wan Chai, le jeudi à TST (à confirmer), le vendredi à LKF. Open-bar pour les filles tandis que pour les mecs, c’est… 18€ par ex à Wan Chai, un mercredi soir. Bon, il y a pas mal de bars autres et certains proposent par ex la Corona ou le verre de vodka à 1.5€ avant minuit.

by espeedy123

Et puis, il y a toujours les 711 (prononcer seven-eleven) ou les Circle K, sorte de petite supérette ouverte 24/7 qui propose les 700ml de bière a 1.3€. Évidemment cela varie en fonction des quartiers mais pour faire simple, la plus chère des boites de HK, c’est surement le Beijing club et l’entrée est à 30€ avec conso et les prix a l’intérieur sont comparables à ceux pratiqués en France (9/10€ le verre).

Pour faire ses courses, ce n’est pas la même chose que chez nous. Les grandes surfaces ils ne connaissent pas, en même temps, ils en ont pas de surface alors… Il y a donc les Welcome, les Parknshop et autre supérettes. Bien que le prix de la nourriture de base soit plus basse que chez nous, les produits que, nous européens, avons l’habitude de consommer, c’est à dire le lait, les cornflakes, la viande de boeuf, la confiture/nutella ou même les produits d’hygiène réservés à nous (genre la mousse à raser…), et bien ca coute les yeux de la tête. Le lait, le beurre et tous les produits laitiers que les chinois ne consomment pas vraiment, sont importés d’Australie et de Nouvelle Zélande.

by ritz’thy

La consommation, c’est aussi les mall. Ici à Hong Kong, les mall c’est une religion. Immenses, accumulant les escalators, les ascenseurs et surtout les boutiques de luxe. On se croirait à chaque fois sur rue Crebillon à Nantes (ou les Champs, en terme de magasins). Des marques françaises le plus souvent, sur des étages et des étages. Il faut bien comprendre que consommer c’est la passion des hong kongais. Enfin, ceux qui ont les moyens. Ici on n’a pas peur de paraître riche. Montrer son argent c’est acquérir le respect des autres. Si vous êtes riche, les chinois vous respecteront car ils admireront votre réussite (on est bien ailleurs qu’en France). Donc le principe c’est de montrer l’argent qu’on a. On ne s’étonne même plus des sacs Louis Vuitton et autres produits LVMH que l’on voit chez les étudiants… J’ai surtout remarqué que ce n’est pas une question de mode. Vu que certains ne savent vraiment pas s’habiller et pourtant arboreront un sac de plusieurs centaines d’euros. La mode c’est pas forcement une tradition comme chez nous, alors on leur apporter nos produits sur un plateau. On voit bien que la France est la championne du luxe avec l’Italie (Gucci) et les USA. L’avantage des malls c’est aussi de proposer des marques, pas forcément luxueuse mais à la mode comme Fred Perry, Levis, Hilfiger, Ralph Lauren, CK, Ben Sherman avec des prix, soit les mêmes que chez nous, soit abordables vu que c’est les soldes toute l’année.

by chee_hian

Sinon il y a toujours les marchés aux puces de Hong Kong qui vendent toute sortes de fake. Des maillots de foot, aux short de bains Quicksilver, aux porte-feuilles en (faux)cuir Volcom ou les polos de marque. Plus impressionnant, des magasins ayant pignon sur rue comme Crocodile reprenant presque le logo de Lacoste, qui est une véritable chaine à Hong Kong, ou encore les autres Polo Santa Roberta dont le logo ressemble drôlement à celui de Ralph Lauren.

Un autre atout d’Hong Kong en matière de consommation : l’électronique et autres produits informatiques. Il y a bien sur les chaines qui vendent ces derniers accessoires de bureautique au même prix qu’en Europe, comme Broadway ou Fortress mais il y a aussi tout les petits vendeurs regroupé dans les computers center de Mong Kok ou Sham Shui Po qui proposent moult produits pour beaucoup moins cher. Perso, je cherche un reflex et il sera pourrait, d’après mon colloc, que le Canon EOS 550D soit à 560€ alors qu’il se négocie a plus de 700€ en France (ca reste à confirmer et faire à attention aux embrouilles).

Enfin je terminerai en parlant du graal que possède tous les hong kongais : la Octopus Card. Elle mérite un article à elle toute seule mais bon.

by Andrew Currie

La Octopus Card c’est, à la base, une carte possédant une puce RFID, qui permet de prendre le métro. Il suffit de mettre de l’argent dessus et de la passer sur les bornes prévue à l’entrée et à la sortie des stations de métro pour payer son du. En gros c’est le même principe que la Oyster card à Londres. Sauf que les hong kongais se sont vite rendu compte du potentiel de cette petite carte et maintenant ce sont toutes les petites échoppes et autres fast-food qui acceptent le paiement avec la Octopus Card. C’est donc l’équivalent de la Monéo et de la carte de métro en une seule carte. Indispensable donc pour tous ceux qui prennent le métro ou même le bus tous les jours. En plus la version étudiante permet d’économiser 50% sur chaque trajet en métro.

Les grands magasins du centre de Stockholm

Vous aimez les Galleries Lafayette ou Printemps ?

Et bien sachez qu’a Stockholm, vous avez aussi 2 immenses magasins vendant de toutes les marques.  Tout comme Selfridges à Londres, Ahlens et NK (Nordiska Kompaniet) proposent plusieurs étages de shopping allant des parfums et autres articles de luxe, aux vêtements de toutes marques ou articles déco. Pas de quoi s’ennuyer !

Par contre, comme dans tous les magasins vendant des marques de luxe, votre porte-monnaie en prendra un coup. Vous pourrez toujours vous rabattre dans le sud de la rue qui propose de magasin tel H&M (suédois) et FCUK.

On y a passé une demi-aprem, mais on rien acheté. On y a pu par contre croiser le pistolet plié bien connu mais dont je ne retrouve pas le nom… (si quelqu’un connait… un petit commentaire pour m’éclairer).

Oxford Street : shopping shopping shopping !

Comme dans tout voyage, une pause shopping s’impose. Et Londres n’est pas mal lotie en terme de magasins sympas.

A Londres, c’est Oxford Street, le temple du shopping !

Si vous y êtes une fille, vous trouverez votre bonheur, à tel point que vous serez obligé de faire la rue en 2 jours (oui, un peu comme Disney quand on veut tout faire). Pour les mecs, je ne ferais pas la même analogie malheureusement. De nombreux grand magasins genre H&M ou le coin mecs est aussi petit qu’un studio parisien…

FILE0325

Alors si pour les filles, ca ne posera pas de problème pour dépenser un peu (beaucoup), pour les mecs, voici quelques conseils :

  • sur Oxford Street, vous pourrez trouver l’équivalent des Galeries Lafayette, avec un étage Enorme avec toutes les marques. Un coin chic, avec des prix qui font mal aux yeux, et un coin casual suffisamment grand pour trouver de quoi dépenser.
  • Carnaby Street, est une petite rue remplie de magasin de marque. Puma, Diesel, Pepe, Wrangler, Wesc …
  • la fin de la Oxford Street. Si vous du côté de Carnaby Street, soit au nord ouest (métro Oxford Circus), diriger-vous vers l’autre coté (direction sud-est). A la fin de la rue, vous trouverez pas mal d’autre magasin de marque.
  • les magasins de pompes sont une institution au Royaume-Uni et les chaussures y sont vraiment originales en terme de couleurs. Alors n’hésitez pas à passer dans un de ces Office Shoes ou autre, vous deviendrez peut-être fan.

FILE0326

Soldes tout l’été. En angleterre, les soldes sont beaucoup plus longues que chez nous et bien que je ne puisse vous fournir les dates exactes, il me semble qu’elles durent tous l’été.

Fin des posts sur Londres. Je ferais la même chose pour Stockholm et Helsinki, alors n’hésitez pas à à jeter un coup d’oeil dans la sidebar.

Voyage à Stockholm : les Frais Annexes

Les Frais Annexes

Pour le frais annexe, c’est un peu la même chose que pour Londres.

logo_flygbussarna200L’aller-retour à l’aéroport de Skavsta tout d’abords : 26€ ou 13€ l’aller via la compagnie Flygbussarna. Les billets s’achètent à l’aéroport directement par carte bancaire. Il y a des bus toutes les 20/30 min. Sachez que les premiers partent 20min après l’arrivée du vol.

Pour l’alimentation au jour le jour, j’avais prévu 15€/jour. Sachant que toutes les auberges ne proposait pas de cuisine (aucune ne comptait le petit déjeuner), il fallait ajuster en fonction des jours. Les prix des restaurants chics sont hors de prix, les fast-foods suivent les prix français. Pas de dépaysement de ce coté la, malheureusement.

Comme dit plutot, pour ce qui est des visites, nous avons choisi de prendre directement la carte Touriste qui permet pour 60€ de faire tous les musées pendant 3 jours. Il existe des tarifs pour 1 ou 2 journée aussi. Vous pouvez la commander à l’avance sur le site de l’office de tourisme.

Les sorties, en Suède, c’est un peu la même chose qu’en France. Au niveau des prix, ce sont les même qu’en province (qu’est-ce que je déteste ce mot la), donc moins cher que dans la capitale. Chacun prévoit ce qui lui semble bon. La pinte c’est bien 3 à 4.5€.

Le shopping : évidemment il y a H&M et aussi Ikea. Mais bon les prix ne changeront surement pas. A vrai dire, Stockholm ce n’est pas Londres ou Paris, donc pour avoir les magasins de marque ca sera les Galleries Lafayette-like suédoises. Les prix sont les mêmes qu’en France à quelques euros près. J’en reparlerai.

hm_logo

Londres : Le budget a-t-il été tenu ?

Comme vous l’avez sans doute lu, mes estimations de mon voyage était aux environs des 350€ visites et sorties comprise.
Le shopping étant différent selon les personnes, il est difficile de l’estimer à l’avance.

Alors, mauvaise surprise en rentrant, le budget a explosé ! Londres est chère, très chère et même si vous faites attention, si vous souhaitez profiter il faudra sortir de l’argent.

Selon mois et même si mes 2 comparses ne sont pas trop d’accord, les frais d’alimentation sont assez élevés, plus que ce que je pensais. Les 15€ attribués par jour, sont dépassés si vous allez au restaurant.
Pour vous donner une indication, il faudra compter 10£ pour le restaurant (minimum) et 5£ pour des sandwichs, que vous preniez ca dans un Sainsbury/Mark and Spencer Food ou dans un Fast Food. A la limite, le Fast Food coute moins cher puisque vous avez un menu complet (même si c’est de la malbouffe).
Je conseille Pizza Hut ou vous en aurez largement pour votre argent (je n’ai malheureusement pas testé, mais d’autres l’ont fait pour moi).

Ce qui nous a couté cher, ce sont aussi les sorties. Les pubs, c’est sympa, il y a de l’ambiance, mais la bierre (pinte) coute quand même 3£ min. Pour ce qui est des boites, vous avez de tout et les prix soit à la parisienne, c’est à dire que les consommations coutent environ 8 à 9€. Pour info, à Nantes, c’est 1 ou 2€ de moins. Les prix des entrées varient beaucoup puisque des fois c’est gratuit, des fois c’est 10£ ! Notre dernière boite le Zoo Bar était a 5£ l’entrée, ce qui finalement donné 6.5€. En gros, ca change beaucoup surtout que vous pouvez obtenir des flyers par les racolleurs (j’en reparlerai). Mais bon, faut faire attention à la qualité de la boite.

Ensuite le shopping ! Londres, c’est un peu Paris, vous avez toutes les marques. Alors évidemment, vous rentrez pour voir les derniers jeans de votre marque préférée, et un jean Diesel ca coute cher …
Ce qui est bien c’est que c’est les soldes tout l’été à Londres. J’ai donc acheter un jean.
De plus vous souhaiterez sans doute ramener des souvenirs à votre famille, du thé par ex… Tout ca s’additionne.

Au finale, je me retrouve avec un budget qui a du atteindre les 460€ soit une centaine d’euros au dessus de mon budget ! Evidemment dans ce prix, je compte le shopping. Donc compter 380€ sans shopping.

J’oubliais : nous avons fait aucune visite payante ! Pas de Madame Tussaud ou Tour de Londres à 20€ qui tienne.

Voyage à Londres : les Frais Annexes

Les Frais Annexes

Et oui, premier frais annexe à prendre en compte : l’aller-retour à l’aéroport. Pour ce qui est de Nantes, ce n’est pas un problème, mais la-bas ? Le metro va jusqu’a Heathrow, mais pas Stansted … alors il faut prendre un bus d’une compagnie spécialisée qui s’en met plein les poches (ils sont plusieurs sur le secteur). Un bus qui coute la bagatelle de 16£ A/R soit 20€.

Ensuite, logique (à moins que vous soyez au régime) : la bouffe. Les B&B offrent généralement un petit-déjeuner comme leur nom l’indique. Continental : vous aurez le droit à ce que vous mangez d’habitude… quand c’est typique (bacon&eggs), c’est plus cher et c’est précisé. Donc déjà, le petit-dej est compté, maintenant il faut trouver les autres repas, et Londres, c’est cher ! Il y a MacDo (référence pour trouver un repas au même prix qu’en France dans n’importe quel pays sauf les USA ou c’est moins cher ^^) et pas mal de Burger King. Bon le prix doit différer de 1€ à 1.5€ mais ca rempli bien. Par contre c’est pas très diététique et c’est toujours 8€ le repas. Donc on a décider d’acheter dans une supérette certains repas et faire d’autres au restau. On compte donc 15€/jr grand max. Soit 75€ les 5 jours.

Les sorties et visites. Alors la, il faut bien choisir. Il y a des choses gratuites comme les musées (National Gallery) et des visites payantes vraiment chère comme les bijoux de la couronnes dans la Tour de Londres (24€/personne pour 2h30 de visite). De même, il y a la grande roue… ou les parc, Traflagard, Picadilly, Nothing Hill… beaucoup de choses différentes. A vrai dire, on évitera les payantes donc on a pas fixé de prix pour les visites. Par contre, on compte faire des sorties boites/bar. On aimerai bien Ministry of Sound qui dervait couté 15€ la soirée. Il faut faire attention, la livre Sterling, même si elle a bien baissé, est plus forte que l’euro…

Le Shopping. Oxford Street est une avenue remplie de magasins sympas (la plus grande avenue commerçante du monde ?). Un petit tour ne sera pas de refus à condition de faire attention aux dépenses, mais de toute facon c’est du plaisir donc ca ne compte pas dans le prix total et c’est différent en fonction de chacun.