Retour de Stockholm

Oui je reviens de Stockholm ou j’ai (encore) passé une semaine.

En effet, j’étais en Voyage d’Etude, c’est à dire avec quasiment toute ma promo de mon école d’ingénieur, parti pour une semaine de découverte et de fête dans la capitale Suédoise.

Je suis revenu il y a 2 jours, en car… après 31h de route. Merci le volcan islandais.

Ayant déjà visité l’année dernière à la même période, j’ai pu faire quelques petites choses que je n’avais pas visités comme tous les musées du Palais Royal, l’université ou encore sortir dans d’autres bars/boites de la ville. Mais je suis aussi parti 2 jours à Tallinn, capitale Estonienne, en prenant un bateau de la compagnie Silja Lines. Exactement comme l’année dernière avec Helsinki. De quoi découvrir une autre capitale.

Je n’hésiterai pas à rajouter quelques infos sur Stockholm et bien sur Tallin, cependant il me reste tellement de chose à écrire, dont la partie sur Helsinki et celle sur Marrakech, que je ne sais pas ou commencer.

Advertisements

Les grands magasins du centre de Stockholm

Vous aimez les Galleries Lafayette ou Printemps ?

Et bien sachez qu’a Stockholm, vous avez aussi 2 immenses magasins vendant de toutes les marques.  Tout comme Selfridges à Londres, Ahlens et NK (Nordiska Kompaniet) proposent plusieurs étages de shopping allant des parfums et autres articles de luxe, aux vêtements de toutes marques ou articles déco. Pas de quoi s’ennuyer !

Par contre, comme dans tous les magasins vendant des marques de luxe, votre porte-monnaie en prendra un coup. Vous pourrez toujours vous rabattre dans le sud de la rue qui propose de magasin tel H&M (suédois) et FCUK.

On y a passé une demi-aprem, mais on rien acheté. On y a pu par contre croiser le pistolet plié bien connu mais dont je ne retrouve pas le nom… (si quelqu’un connait… un petit commentaire pour m’éclairer).

Est de Stockholm : musée des Sciences, tour télécom

Recherchant de quoi visiter, on a pris le petit bouquin des musées à Stockholm. Il y a des musées pour tout à vrai dire. Des petits musées pour tout et n’importe quoi en fait. Mais il y avait un coin, à l’est de Stockholm, juste au nord de l’ile de Djurgarden, ou se trouvait le musée des technologies et une tour télécom donnant une vue exceptionnelle sur la ville.

Geeks que nous sommes, on y est allé et on y a passé du temps ! Presque une demi-journée pour faire un immense musée des technologies et une tour télécom de 100m.

Le musée des technologies c’est un peu notre cité des sciences. Une parties sur tous les types de déplacement, des voitures, des avions, des vélos etc. Une partie sur l’industrialisation, l’extraction des minerais, l’espace, des jeux sur la physique… Bref, on était comme des gosses et on a tout fait. Sur 3 étages, il y avait de quoi. Une partie entière sur les télécoms, les ordinateurs… Une zone pour faire découvrir la radio et la télévision aux enfants avec la création d’un mini-JT. Pfiou, il y avait de quoi faire et on en est ressorti avec mal au pattes mais content.

Ensuite nous sommes monté au 30e étage de la tour Télécom pour prendre quelques photos de la ville de Stockholm. Il est possible de manger tout en haut de la tour, celle-ci possédant un restaurant et aussi de sortir dehors. Attention vertige…

Gamla Stan : la vieille ville, le Musée Nobel, le palais royal

Stockholm à la particularité d’être dispersée sur plusieurs iles (plus d’une dizaine). Le centre de Stockholm comprend l’ile de Gamla Stan, qui, comme son nom ne l’indique pas pour des non-suédophone (ca se dit? ) veut dire Vieille Ville.

Gamla Stan c’est la vieille ville et ses bâtiments typiques, une église médiévale, le palais royal et le parlement. Très charmante, c’est la que les touristes logent et viennent faire du shopping pour acheter tout ce qui ne peut intéresser qu’eux. Le musée Nobel s’y trouve aussi et on l’a fait.

Voici un petit résumé :

La vieille ville et ses rues pavées. Des bars, des magasins, des échoppes et pas mal de petits trucs sympa. On y passe forcement. La nuit, il faut y aller tot pour prendre un verre, mais ce n’est pas l’endroit le plus dynamique loin de la.

Le palais royal, gardé jour comme nuit par des gardes (des fois “stagiaires”) en uniforme qui se les pèlent. La relève de la garde à 11h avec un petit air de musique est souvent bondé de touristes mais sympa à voir. Bon ce n’est pas Londres, mais c’est toujours sympa. Le palais comprend quant à lui 3 parties visitables dont les joyaux royaux, le palais en lui-même et … ben je ne sais plus, on n’a pas pu le faire vu que notre carte touriste était périmé.

Le musée Nobel, du nom de l’inventeur de la dynamite, est quand à lui assez petit et comprend surtout des vidéos sur des faits marquant de l’histoire se rapportant à tout ceux qui ont gagné un prix Nobel justement. On était un peu décu quand même.

L’église médiévale est l’un des 2 églises de l’ile. On peut la visiter et elle comprend de nombreuses pièces d’art (sculptures, peintures etc.) assez originale. C’est gratuit, donc n’hésitez pas.

Le chateau de Drottningholm

Appelé le Versailles Suédois, le château de Drottningholm était la résidence d’été de la famille royale.

Petit musée, pour s’y rendre il faudra prendre le métro jusqu’a Brommaplan puis prendre le bus pour vous rendre à ce chateau du 17e siècle accolé au lac Malar. Possèdant une belle collection de pièce de maitre, il est visité rapidement. Proche du chateau, un théatre et un pavillon chinois qui n’étaient pas ouverts quand on est passé.

A faire de préférence lorsqu’il fait beau, ne vous attendez pas à Versailles, c’est miniscule en comparaison. Un parc réduit ou certains proches résidents promènent leur chien… On a le droit aux gardes en uniforme et puis c’est presque tout.

Quelques belles photos à prendre quand même (mais faut avouer qu’avec un ciel bleu c’est mieux).

L’ile de Djurgarden à Stockholm : des musées et des attractions

L’ile des touristes… c’est comme cela qu’on pourrait nommé l’ile de Djurgarden qui se trouve à l’est de Stockholm.

Pour s’y rendre, il faut prendre le bus ou le view tramway typique et très sympathique, qui propose même de prendre un café (dans certains). L’ile à ne pas manquer car elle comprend de nombreux musées, des zoos, un immense parc sur la culture Suédoise et même un parc d’attraction.

Alors voici dans l’ordre ce qu’on a fait et qu’on vous conseille de faire … ou pas.

Le musée Vasa du nom du bateau que l’on a repêché il y a quelques années dans la baie de Stockholm. Un magnifique bateau de guerre qui était le plus grand de son histoire et qui n’a fait que 50mètre avant de plonger et a pu être extrêmement bien conservé grâce à la boue. On a donc créé un musé autour de lui qu’on peut apercevoir de loin grâce au mat qui ressort du musée.

Le vivarium se trouvant pas loin du Vasamuseet. Intéressant, rapide et pas cher ou l’on plonge quelques instant dans une atmosphère étouffante pour observer des créatures de la jungle et autres poissons multi-colores.

GronaLund, c’est surement le plus grand parc d’attraction se trouvant en ville au monde (même s’il n’est pas immense bien sur). Malheureusement on n’a pu le faire car ouvrant fin avril (je crois). Pas mal d’attractions sympas si vous allez à Stockholm en été.

Le parc Skansen est très surement le parc à ne pas manquer. Comprenant plusieurs zoos, en plein air et en intérieur. C’est un parc comprenant de nombreux bâtiments typiquement suédois du 19e siècle (écoles, fermes…). Assez grand, il faut bien prendre une demi-journée pour en profiter (sachant qu’il ferme a 17h30/18h, comme beaucoup de choses). Il propose évidemment des évènements comme des concerts de musique folklorique et de nombreux endroits pour se restaurer.

Nordiska Museet : musée sur la culture nordique est un immense bâtiment magnifique qui propose une exposition sur plusieurs étages de la culture suédoise. On pensait avoir le droit à un truc sympa mais finalement il y avait beaucoup “à jeter”. Des présentations de chaises de toutes les couleurs, de l’art moderne etc. Bref, pas vraiment de la culture typique suédois à part peut-être au dernier étage une partie sur la culture Sami. On déconseille vu le prix.

Infos-Pratiques : les auberges de jeunesse à Stockholm

A Stockholm nous avons choisi de prendre des auberges de jeunesse. Nommé Hostel dans la plupart des pays, la Suède a cet avantage d’en avoir beaucoup… vraiment beaucoup !
En fait, les auberges de jeunesse remplace nos hôtels low-cost tel les Formule1 et autre B&B.
En gros, elles ne sont pas réservé aux jeunes. Beaucoup sont affiliées aux auberges international et proposent des réductions pour ceux qui ont la carte HI. Il existe aussi une carte pour les auberges spécifiquement suédoise nommées  STF.

Pour nos premières nuits, nous avons choisi l’Acco Hostel basé au Sud de Stockholm à Sodermalm se trouvant à 200m de la station de métro (TB) Zinkensdamm.

Petite auberge cachée. Entrée par code, plusieurs chambres de 6 lits généralement superposés. Tous le confort nécessaires, peu chère (18€), mais pas de privatif. En gros, bien pour quelques nuits entre étudiants. On a rencontré des iraniens et même des mecs de chez nous, des erasmus de l’ENSAM d’Angers… comme quoi le monde est petit.

Pour une autre nuit, on a souhaité test les bateaux auberges. Et oui, bon nombre d’auberges de jeunesses sont sur des bateaux. La plus connue est AF Chapman, un grand voilier amarré sur la petite ile de Skeppsholmen, mais nous avons choisi l’auberge nommé : Red Boat Malaren, qui, comme son nom l’indique, est un bateau rouge.

Bon par contre, ce n’est pas le même confort. Bien qu’il y ait tout ce qu’il faut, on se sent à l’étroit, sans parler des lits du dessus (superposés aussi), qui sont minuscules. J’ai préféré dormir par terre plutôt que de tomber durant la nuit et risquer l’accident. Et puis c’est légèrement plus chère (21€). Par contre, on a une belle vue sur les iles. Un peu loin par contre de la station (700m) Slussen. (ne vous fiez pas à GoogleMap, l’auberge est beaucoup plus loin vers l’ouest)

Enfin, le dernier soir avant de partir, on décidé de faire la plus belle des auberges de Stockholm qui a remporté de nombreux prix, Langholmen. En effet, c’est une ancien prison qui a été transformé en hôtel. C’est assez génial, car beaucoup de chose est resté tel quel, comme les portes qui pèsent 100kg (enfin presque lol), les lits noir en acier. Tout est très confortable et beau. Une partie auberge qui accueille un mini-musé et la partie hôtel qui coute la peau des fesses, mais où ils fournissent une pomme et une serviette tous les matins (véridique). Bien plus chère la nuit (26€) c’est quand même assez sympa et placé sur la très tranquille – mais éloignée du métro – ile de Langholmen.

Pour l’auberge-hotel d’Helsinki, consultez le post spécial Helsinki. Pour info on avait pris l’Eurohostel qui était plus que nickel.

Infos-Pratiques : la traversée Stockholm-Helsinki

Au premier abords, une semaine entière à Stockholm nous a paru assez long pour pouvoir visiter une autre ville. Nous hésitions donc avant de partir sur quelle nous aurions pu faire en plus de Stockholm.

Au départ nous pensions à Kiruna dans le grand nord afin d’y aller admirer les aurores boréales et la splendeur d’un paysage blanc et pure. Les vols par SAS (skandinavian airlines), permettent aux étudiants de s’y rendre pour 100€. Nous avons aussi pensé à Lulea qui se trouve un peu moins au nord et près de la côte. Très étudiants apparemment.

Finalement, nous avons décidé de changer d’aventure, une aventure un peu moins cher et nous permettant de voir une autre capitale : la traversée pour Helsinki.

Notre choix a été de partir sur 4 jours et 3 nuits. Soit 2 nuits pour la traversée aller-retour et une nuit à Helskinki, en Finlande.

En effet, la traversée permettant aux suédois et finlandais de se ravitailler en alcool et cigarettes en zone internationale, les prix des cabines ne sont pas très chères pour les plus basses. 40€ par personne est le prix plancher. Nous avons réussi a prendre une cabine pour 4 au prix de 60€ par personne, ce qui n’est pas si mal. 2 compagnies se partagent ce juteux marché : Silja Line (départ dans le port à Nord-Est) et Viking Line (départ au Sud-Est). Tallink Silja Line est sensiblement moins chère.

Alors avec un prix pareil, ne vous attendez à rien de plus qu’une cabine sans vitre au niveau des machines. Et oui, même en dessous des parkings voitures ! S’il un problème c’est la mort assurée (oui j’ai trop regardé Titanic). Trève de plaisanterie, ces cabines comportent 4 lits, et une “cabine salle-de-bain/toilette”, comme dans les hotels genre B&B/ibis.

Confort sommaire mais amplement suffisant pour tout étudiants. D’ailleurs ce niveau en accueillait pas mal. Ce qui fut sympa de demander un coup de main à nos amis espagnols.

Alors pour des prix si bas, vous n’aurez rien de plus. Et la traversée dure 16h ! De 17h de l’après-midi à 10h du matin (comptez l’heure de décalage entre les 2 pays). Alors vous aurez surement faim, soif… Bref, vous trainerez surement dans l’immense Hall en bavant devant les restaurants chics aux prix exhorbitants. Même les snacks ont des prix de “voleurs”. Mais c’est le jeu.

Si vous arrivez à manger des sucreries pendant 16h, et bien vous pourrez toujours vous en acheter par paquets de 600g dans le supermarket duty free (j’en reparle plus bas). Sinon vous faites comme nous, vous préparez vos sandwitchs et vos jus d’orange (il n’y a pas de soft dans le supermarket à par la redbull) pour les 2 repas : le diner et le petit dej.

Alors 16h de voyage, on peut y faire quoi ?

Et bien sachez que bon nombre des locaux qui seront dans le bateau, le prennent en mode “Cruise” c’est à dire qu’à peine arrivée à Helsinki, ils repartent par le même bateau 6 plus tard (départs toujours à 17h quelque soit le port). Ils y vont juste pour faire le plein d’alcools et cigarettes en tout genre. C’est la ou les compagnies gagent énormément d’argent.

Dans notre bateau : Silja Symphony ou Silja Serenade (les mêmes) il y a un petit supermarché  sur un étage avec caddie (et tout et tout…) ou vous pourrez acheter en grande quantité tous les produits détaxés ! Alors en plus de l’alcool et des cigarettes, vous trouverez de la boisson énergisantes est des paquets de bonbons énorme. De quoi grignoter et ne pas mourir de soif sur le bateau 😉

Un magasin de parfum et un autre de fringues, le tout hors taxe évidemment sont aussi présents mais dans le hall principal.

Ajouter quelques restaurants, quelques bars, accès internet et un casino comprenant des machines à sous en fonction 24/24. Les tables quant à elles, seront ouvertes (et surveillées contrairement aux machines) durant la soirée. Dans la salle du casino, 2 bars et une scène de cabaret avec un show tous les soirs. Vous ne vous ennuierez pas de la soirée.

Si vous êtes d’humeur dansante, le dernier étage accueille une “boite de nuit”. Sympa quand il y a du monde, elle fait aussi office de karaoké et le jour, il y a une salle de jeux vidéo ouverte à coté.

Sans oublier la piscine et le spa… normal quoi. Ouvert en journée bien sur !

Bref, la traversée c’est sympa et cela permet de voir pas mal de paysage lorsque l’on quitte les ports. Après on évite de sortir en tee-shirt sur le pont, même si on a forcé sur la vodka… ou alors il faut être du pays !

De belles photos et de bon souvenirs. Nous on a bien aimé, même si on était crevés lors du retour. Beaucoup de choses à dire sur ces 2 traversées, donc j’ai raccourcis pour aller à l’essentiel, mais sachez que c’est vraiment sympa à condition qu’il y ait du monde le bateau (surtout si vous êtes étudiants, c’est toujours mieux quand on en rencontre d’autres).

Infos-Pratiques : Beauvais-Stockholm

Pour rejoindre Stockholm, nous avons décidé de prendre l’avion via la compagnie Ryanair.

Seul départ possible de France (qui vaille le coup pour nous), Beauvais à quelques dizanes de km de Paris. Nous avons donc pris la voiture pour Cergy ou nous avons passé une nuit. Puis direction Beauvais en un peu plus d’une demi-heure.

Petit aéroport, le simple nécessaire. D’ailleurs pour le rejoindre au départ de Paris, les cars Ryanair, partent de Porte Maillot à 2 arrêts de métro de la gare Montparnasse. Comptez 13€ l’aller.

Pour ce qui est de l’aéroport de Beauvais, nous n’y avons même pas changer notre monnaie, les change étaient beaucoup plus défavorables qu’un paiement par CB la-bas.

Petit achat Duty Free puis c’est partie pour 2h30/3h de vol direction le Nord.

A l’arrivé, Skavsta Airport, près de Nykoping direction le car pour 80 min de trajet (tickets achetés à la borne Flygbussarna pour 23€ AR) direction Stockholm.

Total : 126€ AR Beauvais – Stockholm.

Vous pouvez aussi partir de Toulon pour rejoindre Stockholm Skavsta avec Ryanair.

Pour les infos concernant le nombre, les tailles et le poids des bagages, je vous conseille mon précédent article sur la compagnie Ryanair lorsque j’étais partie à Londres.

Les Lieux à visiter à Stockholm

Stockholm a pour surnom “La Venise du Nord”. En effet, la ville s’étale sur un immense estuaire qui la relie à la mer Baltique. La Capitale suédoise est composée de près d’une vingtaine d’iles. L’environnement est un plaisir pour les yeux avec sa verdure omniprésente. La ville de Stockholm est à la fois grande, car étalée sur de nombreuses iles (la majeure partie sur 4 iles) et à la fois petite car on pourrait presque la faire à pied.

Nous avons décidé de visiter Stockholm car nous avions entendu du bien sur les pays du nord, leur culture, le respect de la nature et la mentalité des gens. La capitale suédoise n’est pas forcement connue pour ses monuments mais pour son charme particulier du sans doute à sa quiétude. Nous avons donc décidé de le découvrir.


photo by DenesG1

Voici donc quelques conseils de visites ou de promenade que nous avons nous-même entrepris lors de notre voyage.

– Immanquable, placée au centre, l’ile de Gamla Stan qui, comme son nom l’indique, est la vieille ville de Stockholm. Vous y trouverez les bâtiments tels que le Parlement, le Palais Royal, le Musée Nobel, l’église médiévale,  et les boutiques pour touristes. En effet, Gamla Stan est principalement fréquentée par les touristes car typique. C’est très joli, les bâtiments ont des couleurs chaudes, vous y trouverez quelques restaurants et bars pour vous poser au bord des lacs emmitouflé dans votre doudoune (oui il fait quand même froid, surtout avec la brise légère).

– On continue avec, l’ile spéciale touriste (vous allez croire que c’est Disney Land…). Djugarden est en effet une iles qui ne comprend rien d’autres que des musées, un parc d’attraction et un parc sur la culture Scandinave.

En effet, vous pourrez tout d’abord aller au Musée Vasa qui abrite un immense bateau de guerre datant du XVIIe siècle. Le bateau mal construit avait sombré dans le port au bout de 500m. Il aura fallu plusieurs centaines d’année pour qu’un mescène privé finance la récupération du bateau dans la vase du port.

Aux abords du Vasamuseet, vous pourrez aller au Nordiska Museet pour découvrir la culture suédoise. On l’a fait assez rapidement… car malgré sa très belle architecture, l’intérieur ne nous a pas beaucoup inspiré.

Un vivarium près du parc d’attraction Grona Lund Tivoli fut très sympathique mais rapide. D’ailleurs pour ce dernier, sachez qu’il ouvrait que fin avril début mai.

Enfin, pour terminer pour l’ile de Djugarden, prenez le temps de visiter le parc de Skansen. Ce musée de plein air qui s’étend sur plusieurs hectares, comprend plusieurs Zoo. Mais il a été construit afin de montrer les modes de vie des scandinave durant les derniers siècles. Très beau, il faut prendre son temps afin de profiter du parc en entier. La plupart des musées fermant vers 17h30/18h.

– Le château de Drottningholm, résidence secondaire de la famille royale suédoise est considéré comme le “Versailles Suédois” … en légèrement plus petit.

Niveau musées, une zone fraichement construite à l’ouest de Stockholm et juste au Nord de l’ile de Djugarden, en comporte un petit nombre. Nous avons fait la Cité des Sciences locale en bon élève d’ingé qui se respecte. La tour télécom à proximité donne une belle vue sur la capitale.