3 jours de ski à High1 en Corée

Début mars, profitant de la fin de saison, je suis parti avec ma copine et un couple d’ami direction la Corée du Sud pour skier… pour 3 jours.

Effectivement c’est court, beaucoup trop court, surtout que les pistes sont plutôt pas mal.

On est donc parti sur HKexpress (ma low cost préférée)vers 20h direction Incheon, l’aéroport international de Seoul. Puis on a pris un bus limousine vers minuit. On est sorti tellement vite de l’aéroport que l’on est arrivé avant que le bus public qui va vers Gangnam n’arrive, du coup on a payé 16k won au lieu des 9k pour un bus limousine, plus confortable, qui nous a déposé devant le Sheraton du sud-est de la ville.

Pour aller à High1, l’une des principale station de ski du pays (et la plus neuve – 10ans en 2017), on a pris un bus à Nambu Terminal (sud-est de Seoul, près de Gangnam). On avait réservé une nuit dans un motel près de Nambu Terminal (IMP Hotel – correct 50USD/n) afin de ne pas perdre trop de temps. Pour la reservation de cet hotel, on est passé par son site officiel (peut aussi booker sur YaNolja). Pour le bus, direction Sin Gohan, on l’a réservé sur le site Tx Bus T-money, ce qui nous a permis de venir tranquillement un peu avant 13h, à la gare de bus, de retirer les billets sur les machines et de prendre un casse croute (18USD/pers).

IMG_0773

Le bus part donc de Nambu, direction Sin Gohan (Gohan station), pour 3 heures de route avec un bon tiers pour essayer de sortir de la mégapole de Seoul. Arrivés à Gohan, on appelle le loueur de ski avec qui on a réservé : ski, vêtements, pass de ski, hotel.

High1-PisteMap

High1 est l’une des plus grandes stations en Corée, situé dans une zone connue pour avoir plus de chute de neige en moyenne que les versants voisins. En effet, les montagnes coréennes ne sont pas très hautes et les saisons sont donc plus courtes que ce qu’on peut avoir en France. La station est toute neuve (10ans) et propose bon nombres de pistes vertes, bleues, rouges et violettes (pas de noires). Le niveau est, je pense un peu plus faible que pour les Alpes. Pas de piste à bosses mais un petite zone de freestyle. Par contre, les vertes sont plus proches d’un niveau de bleue. Il n’y a qu’une minuscule zone qui est plutôt facile pour apprendre et celle-ci se trouve a mi-flanc.

IMG_0774

La station propose plusieurs hotels qui sont relié aux pistes. Des oeufs/gondoles relient les hotels. A part, le High1 hotel qui est excentré et a sa propre gondola pour rejoindre les pistes, les 3 hotels que sont : Valley, Hill, Mountain Condo se trouvent au pieds des pistes. Mais comme leur nom l’indique, ils se trouvent à plusieurs niveaux différents et sont relié par une gondola… plutôt lente. Comme c’était la fin de saison, on a pu réserver que pour le Mountain Condo, qui semblerait est le plus chic. Cela dit, ce n’était pas forcément le condo le plus pratique et je pense que le Valley Condo est plus intéressant aux vues des pistes que l’on a le plus pratiquées.

IMG_0884

Pour le package, on a donc réservé, en coréen, via un loueur de ski. Cela nous a permis de substantielles économies. Mais, sans notion de coréen, cela devient compliqué. Notre loueur se trouvait à Gohan, mais la station High1 a ses propres loueurs aussi (surement plus cher). Pour indication voici les prix que l’on a payé :

    • Hotel Mountain Condo : 140krw par nuit pour un appart de 2 chambres avec kitchenette et salon (120krw durant la semaine)
  • Ski Pass : 23USD par tranche de 4 heures (8-12/12-16/18-22, entre 16-18h, ils refont les pistes)
  • Vêtements (sauf gants, écharpe, bonnet) : 60USD pour 3 jours par pers. Gants achetés pour 12USD.

Les mecs de la boutique nous ont emmené en voiture jusqu’au condo et ils reprendront les skis aussi depuis le condos. Entre la chambre (Condo F) et la piste, il n’y a pas grande distance mais c’est assez glissant. De plus toutes les chambres ont un placard pour y mettre les skis et chaussures.

IMG_0874

Le seul problème que l’on a eut, c’est que les ski pass sont imprimés tous les matins et il est impossible de les avoir à l’avance. Hors nos loueurs n’avaient “apparemment” pas le droit de monter au mountain condo pour nous donner les pass (je suppose que c’est plutôt qu’ils n’en avaient pas envie car leurs autres clients arrivaient au valley condo). Ils avaient donc un camion dans le parking du valley condo, en bas des pistes, à 20min de gondola pour nous. On a du descendre le samedi et dimanche chercher nos pass en gondola. Car impossible d’emprunter les pistes de ski qui descendent du mountain condo vers le valley condo sans avoir les pass. Et oui, il faut badger pour emprunter une piste même s’il n’y a pas de remontée mécanique… les malins… J’ai trouvé ca quelque peu abusé car du coup on a perdu 30 min alors qu’on aurait pu descendre en 6min. Résultat, on a même pas eut le temps d’emprunter cette piste verte ultra longue durant notre week-end.

IMG_0785

Donc à part cette mauvaise surprise (et perte de temps), cela s’est bien passé. Notre appartement était grand et tout équipé. Il faut juste noté qu’il y a deux chambres, l’une avec un lit et l’autre avec édredon seulement à même le parquet (à la coréenne). Il y a un convenience store qui permet d’acheter de quoi manger dans tous les condo. Il y a quelques fast-food dans les ski-house (bâtiments juste en bas des pistes) et autres cafeteria/food court/restaurants. Il y a aussi un Casino a Kangwonland hotel qui est ouvert aux étrangers et aux locaux (le seul de Corée). Semblerait que bon nombres de coréen sont accroc et c’est donc le premier casino que je vois qui fait payer son entrée (9000krw) ! Un casino qui fait payer son entrée… c’est le monde à l’envers. Bref, j’avais oublié mon passeport de toute façon donc on est juste passé devant. Il y a des shuttle bus gratuit des condos vers le casino et le village de Sabuk en bas des pistes.

IMG_0792

Le samedi soir on est descendu en shuttle + taxi vers Gohan (on est allé au casino en shuttle où l’on a pris un taxi) pour aller manger du Hanwoo beef, le boeuf coréen qui serait l’equivalent du boeuf de Kobe japonais. Un boeuf, très cher, très gras, ultra délicieux. Je conseille. 27000 krw pour 100g, c’est a peu près deux fois moins cher qu’a Seoul.

IMG_0810

On a donc skier vendredi soir, samedi après-midi et soir et le dimanche matin rapidement. L’hotel demande de checkout vers 11am, ce qui n’est pas trop en adéquation avec leur pass du matin de 8-12h. On est donc revenu a 10:50 pour prendre une douche et vider l’appart. On a manger a la cafetera de la Ski house du Mountain Condo. Notre bus High1-Seoul (Jamsil/Myeongdong/Sinchon) partait à 13h depuis le parking de la Ski House (1F en extérieur). Bus booké sur le site : http://www.tourtokorea.com/bus-2/

IMG_0842

Notre retour s’est fait tranquillement. On a pu faire un tour de 2 heures dans le quartier de Hongdae (près de Hongik University) ou l’on a fait shopping et a mangé l’un de mes plats préférés : Chicken Dakgalbi (à l’une des restaurant de la chaine Yoogane). Puis on a pris l’Arex direction Incheon pour rentrer à Hong Kong.

Budget : 1900HKD de vol, 5000 HKD en tout

Transport : HKexpress + bus

Hotels : IMT Nambu et Mountain Condo High1

Album Photo

Advertisements

Huangshan et Hangzhou en un week-end

Pour le week-end de 3 jours du 1er mai j’ai décidé de partir en Chine avec des amis pour aller visiter Hangzhou, la fameuse ville au grand lac et les montagnes jaunes, appelées Huangshan en chinois (littéralement : jaunes montagnes).

IMG_2391

On part donc le soir sur Hong Kong Airlines, direction Hangzhou. Arrivés sur place, la première chose qui m’a choqué c’est que le personnel de l’aéroport semblait parler quelques mots d’anglais, ce qui est plutôt rare, même dans des villes internationales comme Shanghai. On prendra un taxi rapidement (peu de taxi s’arrête au Terminal International mais comme on était les seuls on a attendu que 5min). Direction la vieille ville, le centre de Hangzhou, proche du lac, avec encore ses portes immenses (Drum Tower). 40 min de taxi environ pour 140RMB. Je retrouve un ami de Shanghai, on check-in au Wushanyi International Youth Hostel, un peu caché (il faut suivre les panneaux Hosteling International) dans le centre ville près de la Drum Tower. On pause nos affaire et nous voila parti à la recherche d’un restaurant vers 22h30… ce qui évidemment n’est pas chose facile. Du coup McDo nous a encore sauvé la vie. On trouvera un petit bar sympa qui fait sa propre bière, le Pilsner. Live band et ambiance cosy.

IMG_2313

Le lendemain matin, c’est réveil aux aurores, achat de bouteille d’eau et taxi en direction de la station de bus de l’Ouest, près du Wuxi parc. Heureusement que l’on avait acheté nos billets de train à l’avance sur Ctrip.com et que l’on était large niveau horaire car la gare était bondée. Il a fallu faire la queue une demi-heure pour retirer nos tickets sur l’une des 3 bornes électroniques (il y en avait 4 mais toujours une qui ne marchait pas alternativement). On a été juste mais on a eut notre bus. 4h de route en direction de Huangshan Scenic Area 黄山景区 (a ne pas confondre avec la ville de Huangshan Tunxi qui est à 1h au sud). Une pause sur une aire d’autoroute pendant 5min (oui très courte la pause) et on sera déposé devant un restaurant (un ami de la guide du bus) pour notre lunch. On s’est donc restauré pour 130rmb pour 3 personnes et on est allé prendre quelques encas pour nos deux jours en haut de la montagne (en effet tout coute très cher sur la montagne alors tous les chinois font le plein de cupnoodle et autres plat instantanés en bas). Ensuite on marche 600m pour rejoindre la station de bus bleus (station Sud) qui permet de rentrer dans le Huangshan parc et nous amène au téléphérique YunGu. Il y a deux entrées, celle que l’on a pris est indiqué YunGu temple ou se trouve le téléphérique du même nom (19rmb/p). Arrivée en haut, on s’est empressé de rejoindre le ticket office pour prendre nos billets et éviter la foule de groupes qui arrivait en bus. Le ticket adult coute 280rmb pour le parc seulement auquel il faut rajouter 80rmb pour le téléphérique. L’un d’entre nous était étudiant et a payé 100rmb de moins, ils n’ont rien demandé comme carte étudiante.

IMG_2248

Arrivé donc du coté Est, après 15min de téléphérique, on est parti pour prendre le max de photos. Il fait beau et le ciel n’est pas trop trop pollué. On a de la chance, il n’y a pas grand monde non plus et ce jour la c’est plutot une visite agréable qui nous attend. On retrouvera notre hotel, 1km plus loin, le Shilin Hotel, juste en face du Bei Hai hotel (qui lui est indiqué sur les cartes). 1200rmb la nuit pour une chambre de 4 lits en bois avec un mini-matelas, les uns collés aux autres (chambre de 10m carré) avec vue sur les nouvelles constructions. Bref, rapport qualité-prix, on repassera. Après avoir fait un tour pour observer le coucher de soleil, on ira dans un restaurant de l’hotel qui se trouve sur le toit. Légèrement plus cher que d’habitude (250rmb pour 3) mais avec une vue.

IMG_2435

Le lendemain matin, difficile de se lever, on partira avec une heure de retard, direction l’Ouest vers le Paiyunlou hotel puis le Xinhai restaurant. On commence a se rendre compte que les touristes sont bien arrivés. Il faut dire que c’est un week-end férié aussi en Chine. On continue vers le sud et effectivement devant le Baiyun hotel, c’est la folie. C’est ca la difficulté avec la chine, c’est qu’il y a relativement peu d’endroits (aménagés) touristiques pour 1.5 milliard de personne. Et comme tout le monde est en vacances en même temps (peu de jours de vacances par an), ben c’est la galère. A partir d’un certain moment, toujours en descendant vers le sud pour rejoindre le téléphérique de Penglai, on s’est retrouvé dans des nombreux goulot d’étranglement et des queues se sont formées sur plus de 2 km. On a du marcher en file indienne pendant près de 2h. Des fois à 8 ou 9 sur la largeur, essayant ensuite de passer à 2 dans des escaliers. Tout cela au bord de la falaise. Mieux vaut avoir de la patience (surtout que ca gratte de partout).

IMG_2530

Finalement on est arrivé au téléphérique à temps et heureusement personne n’y faisait la queue. On a payé 90rmb et on est redescendu vers la station de bus bleu (Mercy Light Temple). Après 30min de bus, on sort donc au terminus (Tourist Center), endroit ou devait nous reprendre notre bus pour Hangzhou. Alors il faut noter, que Ctrip nous a permis d’acheter l’aller, mais ne proposait le retour que depuis la ville de Tunxi. Donc avec nos rudiments de chinois, on avait acheter dans le bus, des tickets de retour vers 15h30. La guide nous avait indiqué ou nous rendre en écrivant en chinois sur la carte : 换乘中心. On a quand même failli louper le bus car, bien que nous étions en avance et avons eut le temps de manger dans un restaurant pas loin, il y avait en fait 3 endroits différents pour prendre le bus. Il s’est avéré que le bon endroit était la gare de bus officielle avec ses portes (enfin ca c’est ce que je crois puisque l’on a retrouvé notre bus après 3 appels à la guide et en lui passant 3 personnes différentes qui nous ont aidé).

IMG_2411

Finalement dans notre bus avec 10min à faire poirauter tous les passages, on est reparti pou 4h de route. On aura bien évité la pluie mais pas les sueurs froides. Arrivés à la station de bus de l’ouest de Hangzhou, on prend un taxi, direction le sud-est du lac pour notre hostel : Lanshui International. Embouteillages monstre à l’arrivé au nord du lac. Après ne pas avoir avancé pendant 30min, on sort du taxi et on se tape les 5km à pied. C’est bondé. Il est 20h, les alentours du lacs sont remplis de touristes chinois, de la folie pure.

IMG_2589

Comme si ce n’était pas suffisant pour la journée, arrivés à notre hostel, on nous indique que notre booking a été annulé car il fallait check-in avant 18h. Il est vrai qu’ils avaient envoyé un email, mais sérieusement, 18h ? C’est beaucoup trop tot. Il est donc 20:50 et on est sans hotel. Je retrouve sur Booking.com notre hostel de vendredi avec la chambre de 3 personne libre. Je book et on est parti a pied pour 3km. Arrivés la-bas, on nous indique que notre carte de credit n’aurait pas pu booker car il est trop tard. Le manager appelle booking.com et on prend une bière en attendant. Au bout d’une demi-heure, je demande s’il y a bien de la place et le manager me dit que non. Il ne pouvait pas le dire au début ? Il est 21:30 et on n’a toujours pas d’hotel, en plein week-end férié avec tous ses touristes en ville. Finalement le manager nous négociera une chambre a 510rmb au Danube Relax Hotel, un très grand hotel, a 1km de la vieille ville (on ira a pied). De bonne facture, cela nous sauvera.

IMG_2588

Le soir on a essayé de trouver le G+, fameux club de la ville, sans succès. Semblerait qu’il soit fermé pour de bon. On a finalement trouvé le Linx, du même groupe que celui de Shanghai. On n’est pas resté très longtemps et s’est couché vers 3h.

Le lendemain, le réveil se fera vers midi. Avec la pluie tombe averse, on partira au dernier moment direction Angelos, un restaurant italien près du lac. Honnêtement ca faisait longtemps que ne n’avait pas mangé de pizza aussi bonnes (moins de 100rmb). On passera notre après-midi a marcher autour du lac, avec le reste de la population touriste de la journée. Puis vers 17h, on a pris un taxi direction l’aéroport.

Verdict du voyage : éviter les week-end des vacances nationales chinoises et si, c’est le seul moment, s’y prendre bien à l’avance pour tout (booker et se presenter en gare)

Budget : 1240HKD de vol, 2500/3000HKD en tout

Transport : HKAirlines

Hotel : Wushanyi International Youth Hostel, Shilin Hotel Huangshan, Danube Relax Hotel

Album Photo

 

 

 

Un week-end à Da Nang

Petit week-end à Da Nang, station balnéaire au centre du Vietnam, afin de retrouver un ami qui y vit désormais depuis quelques mois. Arrivé le vendredi soir, il m’accueille à la sortie de l’aéroport avec un petit taxi jaune (apparemment ils ont même le Wifi dans le taxi). Direction mon hotel qu’il a reservé. Petit immeuble de 5/6 étages, une chambre avec deux lits pour 12 USD/n, propre et avec la climatisation, rien besoin d’autre.

Sans titre

On partira prendre quelques bières au bord de la plage à l’hotel Holiday Beach, immanquable sur la cote est. 1,5 USD la bière environ. Après un tour sur le remblais et quelques km de marche le long de la plage, on rentrera manger un truc et dodo.

Le lendemain matin, direction le centre ville pour trouver un HSBC (en effet, je me promenais sans cash) puis degustation d’un pho épicé avec du pain de poisson dans un petit boui-boui de la ville. L’après midi se passera a boire quelques bières et discuter business et de la vie en générale, à l’ombre des palmiers. Un petit tour à la plage pour nager dans une eau très chaude avant de partir au centre ville le long de la rivière ou se trouve de nombreux bars dont le Bamboo 2 ou on retrouvera des amis locaux pour faire quelques parties de billard autour de bière locales. Bon nombre d’étrangers s’y retrouvent.

Sans titre

Après une grasse mat bien méritée, ca sera directement déjeuner assez tot dans un restaurant du bord de mer, beaucoup trop cher et pas vraiment bon à coté du Holiday Beach Hotel. Ensuite, nous partîmes en voiture pour Hoi An, la Venise vietnamienne. C’est le propriétaire de l’hotel/service apartment ou se trouve mon ami, qui nous y conduira pour 600k VND aller retour. Sur le chemin on longe tous les résorts en construction ou tout juste construit le long de la plage (sur plusieurs km). Un petit arrêt à Marble Mountain (la montagne de marbre, qui comme son nom l’indique a permis d’extraire du marbre pendant plusieurs centaines d’années). Un temple et plusieurs caves se trouve dans les montagnes. Je n’ai fait que les premiers temples et autres tours. Les couleurs sont assez atypique et je pense que ca vaut le coup d’y passer quelques heures. De mon coté, le temps étant compté (fallait visiter Hoi An dans la soirée), j’ai fait vite.

Sans titre

Après une demi-heure de plus de route on arrive à Hoi An pour le coucher de soleil. On gare le mini-van et on part a pied dans les rues de la vieille ville très charmante. Seul point noir, cette dernière a été transformé en un gigantesque supermarché puisque toutes les maisons sont maintenant soit des boutiques qui vendent plus ou moins les même produits (babioles souvenir) ou des restaurants. C’est ce qu’on imaginer d’une ville touristique mais la ca en devient assez choquant. Il faut noté qu’il faut payer pour rentrer dans la vieille ville. Enfin théoriquement puisque personne ne nous a demandé et je n’ai même pas vu les stands, cela dit, vu le nombre d’entrée et de sorties, ca parait complètement idiot. La ville est très jolie et les ponts qui traversent les canaux aussi. Mais à part les touristes et les boutiques de souvenirs… c’est dommage que ce soit à ce point car les ruelles ont beaucoup de charme. On a donc manger un plat local puis on est reparti direction Da Nang. Le soir passage rapidement chez un restaurateur français qui fait des crêpes. Bonne discussion avec les expats du coin qui sont pour beaucoup soit dans l’hôtellerie ou dans la restauration pour les resorts du coin. Le lendemain départ pour Hong Kong.

Sans titre

Budget : 3000HKD

Transport : HK Express (1600 HKD)

Hotel : un petit hotel a coté du Avatar Hotel (réservé par mon pote). 12 USD/n

Album Photo