Pays-Bas : Enschede à l’est du pays

Suite à la Belgique, nous avons continué vers les Pays-Bas, pour rejoindre Enschede, à la frontière avec l’Allemagne.

Enschede, ce n’est pas une ville très connue. Encore moins touristique. Cependant c’était l’occasion de visiter une ville typique des Pays-Bas et d’être accueillie par Vincent, en stage dans une société informatique de la ville.

Arrivée en fin de soirée, on retrouve Vincent qui est en colloc avec un doctorant en chimie pakistanais très renfermé (c’est bien peu de le dire). Après un repas typique étudiant : des pâtes. On discute un peu du stage, de la vie aux Pays-Bas et de ce qu’il y a faire à Enschede.

Pas grand chose à vrai dire. Alors le lendemain matin qu’on a réservé pour cette ville, on part donc faire un tour tout d’abords dans l’université puis le centre ville. Malgré le GPS et la petitesse de la ville, il se révèle très très difficile de se trouver un endroit proche du centre pour se garer sans emprunté un sens interdit, une voix de bus ou écraser un cycliste …

C’est un vrai calvaire. Je n’ai jamais vu ca. Peu de voiture, quelques vélos, des vélos de ville bien entendu. On comprend pourquoi : parking payant partout, panneau de circulation bordéliques, voix interdites sauf aux vélos et bus, sens unique, demi-tour obligatoire… Horrible, vraiment horrible. Anti-voiture le centre ville, il n’y a pas à dire, mais tout le monde n’a pas un vélo…

On se gare finalement à l’arrache sur le parking d’une supérette à coté d’un panneau de fourrière qui présage rien de bon, mais il n’y a pas de petites économies.

On part donc à pied vers l’hypercentre qui se révèle assez spécial : plein de “petites maisons” ou de petit bâtiments qui abritent magasins et autres bar. Le centre est minuscule mais sympathique. A part que tout est fermé alors qu’il est 9h30 du matin, un lundi. Une envie pressante, heureusement un Mac Donald, qui lui a des horaires standardisés, est ouvert… Merci MacDo, encore une fois c’est souvent le sauveur de tous les touristes ou baroudeurs.

Finalement rien de plus à voir, on rejoint le parc du centre ville pour une petit sieste bien méritée. Le midi, après avoir récupéré notre voiture intacte (sans aucun stress, aucun…), on retrouve Vincent et direction un petit bouiboui pour manger un sandwich. On repart directement après pour l’Allemagne et plus particulièrement Hanovre pour une pause puis Berlin dans la soirée.

Photos de Enschede

Quelques news d’Hiver

Cela faisait quelques mois maintenant que je n’avais pas posté.

A vrai dire le voyage de la Toussaint s’est transformé en “je reste bien au chaud chez moi”. Pas de voyage ni durant les vacances de la Toussaint ni pendant ces vacances de Noel.

L’idée de Dublin et Amsterdam avait été abandonnée suite aux difficultés financières de nos porte-monnaies respectifs.

Cependant, je ne lâcherai peut-être pas les Pays Bas de ci-tôt, puisqu’un de mes amis ira surement en février voir son frère. Je profiterai donc de son escapade pour l’accompagner et aller visiter le “plat pays”. Enfin tout cela n’est que supposition et rien n’est encore prévue.

Heureusement le prix du baril de brut a baissé et nous partirons sans doute en voiture, ce qui permettra peut-être un arrêt en Belgique… tant qu’a faire !

A part cela je vais essayer d’écrire sur Londres. Bien que cela fait 6 mois, je n’ai toujours pas fait de postes sur les fameux endroits que j’ai visité et dont j’ai mis les photos en sidebar, à savoir : Big Ben, La city, le tower bridge, Buckingham, Piccadilly Circus et Oxford Street. J’ai quelques photos et des infos intéressantes. Il faut que je trouve le temps mais je le ferais.

A quoi sert de faire un blog de voyage si ce n’est pour raconter son voyage justement ?

Trop tard = trop cher !

Et oui, comme je le disais dans le billet précédent, on s’y prenait un peu tard. Et finalement notre changement de plan pour l’Irlande nous a conforté dans le fait que nous resterions en France.

2 problèmes se sont imposés à nous :

– tout d’abords Cork-Nantes n’était pas proposé par une compagnie low cost (Ryanair surtout)

– ensuite les prix des billets d’avion avaient augmentés très rapidement en quelques jours ce qui faisait un voyage un peu trop cher pour ne voir que Dublin

Au final, nous annulons ce voyage car les prix ne conviennent pas pour quelques petits jours à l’étranger. On prépara quelque chose d’autre dans l’année. Comme quoi tout cela est un art.

Enfin, ce n’est pas dit que je reste totalement en France à la Toussaint puisque mon ami qui a son frère à La Haye (Pays Bas) irait peut etre le voir et, il serait possible qu’il reste une place pour moi dans la voiture des ses parents.

A voir donc.