Prague : la nouvelle capitale touristique d’Europe centrale

Prague, la nouvelle capitale touristique à la mode en Europe centrale.

Jeudi 22 juillet, le réveil n’est pas facile mais il ne faut pas trainer. Quatre heures de route avant de rejoindre la capitale de la République Tchèque, j’ai nommé : Prague.

En Rep. Tchèque, il faut une vignette pour l’autoroute, on est un poil stressés (on n’a pas l’habitude) vu que l’amende est de 600€ à payer sur place si on se fait choper sans. On prend donc la première sortie vers une station d’essence (AGIP) dès le passage de la frontière. On a le droit au lavage du par-brise pour quelques pièces. Ça fait du bien à la voiture. On prend donc une vignette de 11€ pour 10 jours (je crois) alors qu’on en avait besoin que pour 2. Passons.

Au final, comme dans tous les pays qu’on aura traversé, des travaux sont faits sur l’autoroute et on rate la voix. En effet, une patte d’oie qui conduisait d’un coté vers la sortie de l’autoroute et de l’autre vers la voix d’en face transformée en deux voies. GPS en marche, on part donc dans la nature sur des routes départementales et on se tape environ 45 min sur des routes de montagneuses sinueuses et dangereuses comme il faut. Le GPS nous indique plusieurs fois des routes non terminées, en chantier ou nous indique dans la nature lorsqu’on aura retrouvé l’autoroute. En effet, un tronçon devait être en construction et une autre partie faite il y a peu.

On continue donc vers la capitale. On en a entendu des vertes et des pas mures concernant les flics de Rep Tchèque. Apparemment, ils n’ont pas l’air d’aimer les touristes qui rapportent tant de pognon à leur pays… Il faut donc faire attention, la corruption existe encore et certains n’hésiteront pas à se faire quelques billets sur les touristes. Voix de bus, gilets et autres kit de secours à avoir dans la voiture, tout est bon pour faire cracher le pognon. Une amie s’est fait interpeller alors qu’elle était dans une voie apparemment réservée aux bus (faut le savoir des fois quand c’est pas explicite ou écrit en tchèque). Les flics attendaient juste dans la rue et ont indique avoir les caméras pour prouver le tord. Pas un mot d’anglais évidemment mais des billets à sortir avant même de signer un papier de contravention. Un montant qui change brusquement aussi, finalement ca sera 80€ à payer directement. Méfiance donc. A oui, dernier point, les places de parking en bleu écrit “réservé” ca veut dire réservé aux résidents de Prague, donc pas pour nous.

On retrouve donc l’hôtel Winston Churchill et après 14h on fait le check-in. La grande question c’est : ou est-ce qu’on met la voiture. On a payé le parking pour une heure à 500 mètre de l’hôtel, mais pour la nuit ? L’hôtel propose des garages gardés mais il faut réserver. Bah oui parce qu’évidemment il y a aussi les vols de voitures ou d’autoradios et certains s’en servent pour faire du fric sur le dos des touristes : 15€ la nuit de parking gardé. En fait, pas loin de l’hôtel, à 200m au nord, il y a un quartier rempli de places de parking gratuites, on décide de tenter le coup. Finalement la voiture n’aura rien et passera la nuit tranquillement et gratuitement. La prudence est de mise de toute façon.

On décharge donc en double-file (pas bien !) et on rejoint notre chambre. Superbe. Pour 34€ la nuit je suis bluffé. Grande, plafond haut, moderne, propre… rien à redire. Vraiment la chambre valait le coup. Économe en plus puisqu’il faut mettre la carte d’ouverture de la chambre dans une espèce de porte-carte qui permet au compte électrique de fonctionner, si on enlève la carte, le compte saute, ce qui évite les lampes allumées. Un grand lit, un écran plat, une armoire très grande, un évier et de quoi se préparer à manger (pas de plaques non plus) mais un frigo et surtout une mini-cave, oui les genre de frigo qui sont à 7° pour garder des bouteilles de vins. Ça nous servira à rien mais pour le principe c’est la classe. En plus pour le prix, on a le petit déj en self service dans une petite pièce au RDC. Pas non plus exubérant mais suffisamment de choses pour nous. Rapport qualité/prix imbattable. En plus à pied, on était à 10/15 min de marche de la place de la république.

Il est déjà tard dans l’après-midi donc on se dirige rapidement vers le centre. On arrive dans la vieille ville, on croise la tour Powder, puis on va vers la place Venceslas. Au passage on s’arrête à KFC pour manger quand même. Je prend aussi un Mojito à 39Kc (soit 1.6€) qui s’avère délicieux. Suite à ca, on déambule pour digérer. Souhaitant retrouver le pont Charles, on descend trop bas (au sud) sans même sans rendre compte. A trois ponts. On se retrouve dans un quartier ou nous sommes les seuls touristes. On remonte donc la Vlatva ou l’on prend en photo les tours tordus bien connu de Prague et on continue vers le Pt Charles. Ce dernier est composé de chaque coté de 2 tours et de nombreuses sculptures tout au long du pont. Bien sur celui-ci est piéton et encore heureux vu le nombre de touristes… Mais en général Prague est rempli de touristes. On traverse donc et on se prend un verre dans un des bars à la sorti du pont pour quelques couronnes, la bière d’ici c’est la Pilsner Urquell. On continue vers les marches du palais qui nous font alors travaillé les mollets (comme marcher toute la journée ce n’était pas assez).

Mathieu nous attend de l’autre coté du pont Charles. On s’empresse donc de le retrouver en prenant le pont plus au nord et on redescend. Mathieu nous fait donc une petite visite de la vieille ville que l’on avait raté au premier abords puisque partis vers le sud. On se rend sur la place de la vieille ville et on observe le carillon bien connu avec ses statuettes qui effectue un petit spectacle à chaque heure. On est plusieurs centaines autour du carillon. La place est remplie de touristes. On fait donc un tour vers l’ancien quartier juifs, puis les rues chics qui accueillent les boutiques de luxes et on retourne sur la place de la vieille ville (ou se trouve d’ailleurs l’ambassade de France). On s’installe pour prendre une bière dans un bar proche, bière un peu plus chère cette fois-ci. On retrouve aussi Yannick et François. Finalement pour écouler nos quelques couronnes restantes on va au supermarché du coin ou on fait chier tout le monde, ben oui à quelques centimes près on avait le droit à une bouteille d’eau avec nos sandwiches mais vu que l’affichage des prix n’était pas bon en rayon on a du annuler notre commande et la refaire.

Il est près de 21h et on a les pieds en compotes. En effet Berlin nous avait déjà bien brulé la plante de pied, les pavés de Prague nous ont achevés. Mais pas de temps à perdre, on pleurera plus tard. Direction le palais de l’autre coté de la Vlatva. Il nous reste 20Kc, soit … quedal (80cents). Et moi je meurs de soif. Heureusement Macdo me sauvera la mise encore une fois puisque le petit coca coutera la modique somme de 20Kc. On part pour se taper les marches du palais (pas les mêmes que tout à l’heure), celle se trouvant au sud et non à l’est. On visite donc de nuit l’immense ensemble comprenant palais, cathédrale, bâtiments officiels en tout genre, ou cette fois-ci nous sommes presque seuls dans la rue. On prend ainsi quelques photos à la fin de la visite de l’extérieur du palais, au belvédère. C’est finit, on rentre en descendant les marches à l’est et on se dépêche de rentrer à la maison, mais on a encore 3 bons kilomètres de pavés. De belles ampoules à l’arrivée. Dodo à minuit, demain c’est voiture toute la journée avec une pause à Vienne.

Advertisements

4 comments

  1. sebpas · March 8, 2011

    Très sympa cette ville, j’avais adoré ! Par contre, dommage que tu n’ai pas mis la légende des photos, surtout ce bâtiment improbable, moderne et un peu tordu, que je n’avais pas vu lorsque j’y suis allé. Beau récit en tout cas, bravo !

    Like

  2. L · June 5, 2012

    Bonjour ! quel blog magnifique ! avec mon futur mari nous comptons faire un road trip en europe pour notre voyage de noce (pour l’originalité et l’authenticité du voyage !) donc on a prévu de visiter Prague, pourriez vous me donner l’adresse de l’hotel dont vous parlez ? merci pour la mine d’informations que vous nous fournissez 🙂
    julie

    Like

  3. Antoine · June 5, 2012

    Hôtel Winston Churchill
    ADRESSE : Prague 3 – Orebitska 6, Zizkov
    LOCALITE : Praha

    Like

  4. L · June 5, 2012

    Merci pour votre reponse c’est très gentil !

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s