Visite de 2 jours à Budapest

Trois nuits et deux jours chez notre stagiaire préféré : Gautier à Budapest, capitale de la Hongrie.

Budapest 1ere soirée

On a rejoint la frontière et on s’est arrêté encore pour acheter la vignette hongroise pour la modique somme de 7.5€. Le marquage est important et des péages sur la route vous la rappèleront (péage spécial Vignette), cependant vous pouvez l’acheter aux stations essence.

Arrivé dans Budapest, on a réussi à trouver un parking pour le week-end près d’un petit parc/terrain défraichis. On a retrouvé Gautier, notre breton préféré pour une petite soirée sympa. La boite RIO accueillait Bob Sinclar pour un DJ set le soir même. Après avoir mangé un petit truc et fait un petit apéro mérité, on s’est donc dirigé vers le RIO. Soirée à 10€ sans conso. Le RIO est l’un des plus gros clubs de la ville, cependant c’est le seul, parmi les gros, en centre ville. Une boite à ciel ouvert sympathique et bondée qui accueille de nombreux grand DJ durant l’été. Public multi-culturel, on y a entendu quelques français. On a pu d’abords apprécier un DJ set de l’animateur de Radio1 puis vers 2 heures du mat, malgré une annonce toutes les 10 min depuis minuit, est arrivé notre DJ français. Un petit/gros aléas nous a fait quitter la boite précipitamment sans pouvoir apprécier le dj set… mauvais souvenir quoi.

Budapest jour 1

Réveil assez dur pour tout le monde. Aujourd’hui Gautier a décidé de nous faire visiter le grand parc et la place des héros puis tous les autres bâtiments importants de la ville. Bref, direction la place des héros. On prend donc le tram. On choisit un pass journée à 5€. Ce qui est étonnant c’est qu’à Budapest ce sont des agents qui vérifient les tickets directement à l’entrée de la bouche de métro. Ça doit surement jouer sur le taux de chômage… Direction donc Burger King, tout d’abords, pour bien commencer la journée. On a choisi le fast food le plus grand de la ville je crois… Budapest serait une des villes comprenant le plus de fast-food en Europe.

Ensuite on continua à pied sur le grand boulevard avec une grande glace à 2€ à la main. Le boulevard regorgeait d’ambassades. L’ambassade de France payait pas de mine et est cachée dans une petite ruelle calme. On est ensuite allé faire quelques photos sur la place des héros puis on a poursuivi dans le parc Varosliget. On a fait un petit tour puis on a décidé de prendre le métro. En effet à cet arrêt (près de la place), la station est une des plus vieille d’Europe. On se croyait dans le train de la mine à Eurodisney.

On est parti vers l’hypercentre et son Opéra, ses boutiques de luxes pour aller voir la Basilique. On a continué le long du Danube puis voir le Parlement et prendre quelques photos du palais, qui se trouve sur l’autre rive. On a choisi de ne pas aller jusqu’au palais qui se trouve assez loin et surtout en hauteur pour continuer vers le Parlement. Ce dernier est particulièrement grand et son architecture est agréable à l’œil, c’est le bâtiment que l’on remarque sur chaque photos de la capitale. On peut le visiter gratuitement (attention certains vendeur non officiel vous propose des visites guidées pour 17€).

Nous avons donc continuer le long du Danube puis on l’a traversé pour le faire dans l’autre sens et prendre quelques photos devant le Parlement. Puis on est rentré manger. Nous sommes ressorti pour faire une petit balade le long du Danube dans la nuit noir pour nous prendre en photo sur Budapest by night et nous sommes allé dormir, la fatigue physique commençant à s’accumuler sévèrement.

Budapest jour 2

Pour ce deuxième jour à Budapest, Gautier a décidé de nous emmener aux thermes hongroises bien connues. On est donc allez au thermes du Gellert. Ce dernier est le nom du mont sur lequel est apposé l’hôtel de luxe du même nom. L’hôtel possède aussi des thermes. Pour la sommes de 14€ (ouch, chère la piscine), on a pu se prélasser dans les nombreux bains proposés : 26°C pour la piscine de 50m, des bains à 36°C et 38°C supposé faire un effet je suppose (la température du corps étant de 37°) lorsque l’on passe de l’un à l’autre.

On a pu aussi aller dans un hammam plus chaud qu’un sauna (oui ce n’est pas normal mais c’était le cas…) puis se plonger dans un bain à 18°. Trois saunas à la suite proposant de 50° à 80° chacun dans une dizaine différentes : le premier 50-60° qui donne accès au suivant à 60-70° qui donne accès au dernier a 70-80°. Les thermes possédaient aussi des piscines extérieures, mais aussi des sauna finlandais des jacuzzi malheureusement pas en fonction, et un bain chaud ou se pressait les gens à 38°. On y a donc passé quelques heures. On est tombé par pur hasard sur deux françaises elles aussi en roadtrip avec un camion qui allaient jusqu’en Roumanie et repassait par l’ex-Yougoslavie. Après une demi-journée dans l’eau, on est rentrée complétement cassé. Oui ca casse bien les thermes, c’est reposant alors…

Le soir, on a décidé de refaire un petit tour près du Danube puis on est allé se boire un coup. Les gars on pris un “litter beer” à 3€… Oui la bière coute moins chère que l’eau à Budapest. Vers minuit on est retourné dormir, une longue journée de route nous attendant. Budapest-Venise pour être exact.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s