3 jours à Lisbonne

Début janvier, profitant de vacances de Noel rallongées, j’ai pris quelques jours pour visiter Lisbonne avec ma copine. Cette fois-ci, je suis parti de Nantes, ma ville natale, sur TAP, la compagnie portugaise. 1h30 de vol et nous voila arrivés dans la capitale la plus à l’ouest de l’Europe.

Premier point, l’aéroport, bien que petit est plutôt moderne et assez bien atypiquement agencé, un peu comme IKEA, passage obligé par les shops de duty free pour les départs et par le food court pour les arrivés. On décide de prendre le métro. Ce dernier tenu par la RATP y ressemble beaucoup à celui de paris (y compris au niveau des prix). Quelques stations plus tard, nous voila Marques de Pombal, où se trouve notre hotel, Le Ritz (avantages employé de ma copine).

IMG_9334

Le premier après-midi, nous descendons donc à pied vers le centre ville, marchant sur l’aller principale, sorte de Champs Elysées, l’Avenue de la Liberté. On part se promener dans Baixa-Chiado et puis dans Bairro Alto après un petit casse croute. On passera devant les fameux tramways et rapidement dans l’église de Sao Roque, qui ferme assez tôt (on a été repoussé par les gardiens) mais qui est vraiment resplendissant de l’intérieur. On rentrera finalement tot histoire d’être en forme pour la journée suivante.

IMG_9370

Le lendemain, gros programme. On descend à pied de notre hotel jusqu’à Baixa, au centre ville, ou nous mangerons un petit-déjeuner dans la Rua Augusta. Après cee petit rafraichissement consistant de spécialités aux oeufs locales, on continue jusqu’à la Place du Commerce (Praca do Comercio). Quelques photos puis longeons la cote jusqu’à la station de train Cais do Sodré ou nous demandons deux tickets pour Belem. Etant le terminus, la plupart des trains sont valables, suffit de descendre quand la moitié du train descend. On prend ensuite le pont pour aller coté mer et on commence notre balade jusqu’au monument des découvreurs (Padrao dos Descobrimentos) pour une petite photo. Il est possible de monter dans le monument mais on n’a pas souhaité le faire. On continue à marcher jusqu’à la tour de Belem, qui s’avère être gratuite ce jour-la (dimanche). La tour est surement l’un des endroits les plus visités et il faut donc patienter pour monter voir les principales pieces. Rapidement visitée cela dit, elle vaut le coup pour son architecture et ses vues sur la baie.

IMG_9419

On repart vers le nord, direction le monastère des Jeronimos. Ce dernier permet de visiter le cloitre de forme carré qui est aussi utilisé pour des cérémonies en plein air. C’est l’un des monuments destinés aux grandes navigateurs. Le tombeau de Vasco de Game y est présent mais lorsque nous sommes passés, cette partie était en renovation. Accolée au monastère se trouve l’immense cathédrale de Saint Marie de Belem ou la plupart des touristes font la queue pour y entrer. Après notre petite visite, on a un peu fait comme tout le monde est on allé manger des Pasteis de Belem. Le magasin (usine) bien connue à la devanture bleue est littéralement rempli à tout heure de la journée par des ordres de touristes. Plus de 300 places assises je crois. Et une queue pour prendre à emporter. Il faut être rapide car les caissiers sont entrainés ! On a donc pris 3 pasteis pour gouter. Il y a pas à dire, on avait beau les manger debout dans la rue avec les doigts, on s’est régaler (pourtant je ne suis pas un grand fan de celles de Macau). Chaudes et servies avec un sachet de cannelle et un sachet de sucre, ca se mange sans faim et en plus ca ne coute rien (un peu plus d’1euro). Je conseille évidemment (comme tout le monde) de gouter.

IMG_9354

On est ensuite reparti direction la gare pour prendre notre train direction le centre-ville. On a marché vers l’est et on s’est arrêté dans un restaurant (Solar dos Bicos – belle déco de faience) qui nous a servi de la morue avec des patates. Le plat de référence du Portugal mais qui est cuisiné de plusieurs manières différentes. Je ne me rappelle plus du nom de la recette de ce jour mais autant les tester toutes alors c’est ce que j’ai fait. Après avoir discuté avec les serveurs on est allé se perdre dans le vieux quartier d’Alfama et ses rues sinueuses et montantes.

IMG_9485

On a déambulé dans les ruelles avec pour but de rejoindre le Chateau de Sao Jorge. Ce dernier possède un grand jardin avec une vue imprenable sur la ville. C’est l’un des points vues principaux. C’est un ancien chateau dont il ne reste que les murs de pierre de plusieurs mètres de haut, que l’on peut emprunter pour avoir une vue sur la ville de près de 360 degrés. On est ensuite rentré à l’hotel avant de repartir manger près de ce dernier dans la pizzeria La Trattoria (super).

IMG_9541

Le lendemain on avait booké un tour en bus avec la compagnie Greyline (70 eur/p). Ce tour d’une journée nous emmena depuis Lisbonne, Marques de Pombal, pour le palace de Pena dans le parc national de Sintra, au nord-ouest de Lisbonne. Le palace, tout en haut d’une montagne, était l’une des résidences de la famille royale. De couleur jaune, rouge et orange, ce dernier est de style Romantique et est visitable en intérieur comme en extérieur avec bon nombre d’objets d’époque. Notre tour était guidé (en 4 langues) et notre oreillette nous a permis de suivre tout au long de la visite les explications sur les différentes pièces du chateau. Ensuite nous avons eut quelques 20 minutes pour faire le tour du chateau.

IMG_9599

Nous redescendons dans la ville de Sintra ou se trouve un autre chateau, celui de la ville, qui n’est pas inclus dans notre tour. Nous mangeons dans l’hotel Tivoli (repas inclus), encore une fois de la morue avec une nouvelle recette, meilleur que le jour précédent. Ce repas, somme toute classique était vraiment bien, avec vue sur la vallée. Nous reprenons ensuite la voiture pour le Cabo da Roca, point de vue sur la mer, le plus à l’ouest de l’Europe continental. Le vent y souffle fort mais la vue vaut le coup. L’Ocean Atlantique à perte de vue d’un coté, l’herbe verte du parc national de l’autre avec ses petites maisons. La mer s’écrase sur les falaises abruptes, mieux vaut faire attention ou l’on met les pieds.

IMG_9649

Après une petite demi-heure de visite de part et d’autre du monument central pour faire des photos de la cote, nous reprenons la route, direction la station balnéaire de Cascais et plus particulièrement la Boca do inferno : un énorme trou dans la falaise ou les vagues s’engouffrent résonnant dans ce qu’on appelle la bouche de l’enfer. Le stop sera assez court. On traversera la fameuse Cascais en bus pour rejoindre Lisbonne via Belem. Le soir on marchera l’avenue de la liberté pour aller manger dans un restaurant moderne portugais Rubro Avenida.

IMG_9708

Notre dernier jour, nous nous réveillons assez tôt pour aller visiter un peu plus le centre ville avant notre départ. On descend à pied jusqu’a Baixa pour visiter l’ancien couvent de Carmo dont le toit a été détruit. Les murs ont été préservés mais le toit n’a pas été reconstruit. Cela donne une perspective originale, qu’il faut donc visiter par beau temps. On descend ensuite vers le TimeOut Market : entrepôt transformé en marché local de part et d’autre d’un food court flambant neuf, proposant toutes sortes de plats portugais et internationaux. L’un des coup de coeur de la ville, pour les gourmands que nous sommes.

IMG_9725

Après notre petit encas, on prend un taxi pour le Panthéon National ou se trouve les stèles des plus “grands” portugais que le pays a compté parmi lesquels Vasco de Gamma (le plus connus pour les francais). On monte ensuite sur le toit pour apprécier la vue depuis la terrace sur Alfama, Baixa et le port de Lisbonne au loin. Pour ceux qui ont le vertige, s’abstenir, il faut passer par les coursives qui donne sur le centre du Pantéon pour redescendre. La vue est … vertigineuse.

On est ensuite rentré à l’hotel pour prendre un Uber direction l’aéroport. Ce dernier a été remodelé pour éviter les files d’attente. On prend son ticket obligatoirement aux machines self-service, on dépose ensuite sa valise rapidement sur un comptoir puis on scan son billet pour rentrer dans la zone aéroportuaire. Aucun temps d’attente. 2h plus tard, on attérira à Orly, pour 3 jours de visite de la capitale francaise.

Budget : 120 euros de vol (avec valises en soute), moins de 300 EUR en tout

Transport : TAP

Hotel : Ritz

Album Photo Lisbonne

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s