Mon PADI Open Water à Dumaguete aux Philippines

Profitant encore une nouvelle fois du nouvel an chinois pour partir, j’ai décidé cette fois- ci d’aller passer mon PADI Open Water, le premier niveau de plongée.

Tant qu’a faire, autant partir à un endroit ou les récifs de coraux et les animaux marins seront au rendez-vous. J’ai donc cherché quels étaient les meilleurs spots de plongée aux Philippines et je suis tombé sur Apo Island dans le top. Cette minuscule ile se trouve proche des cotes de Negros Oriental, une des plus grandes iles du pays. Une ile volcanique d’ailleurs, ce qui justifie peut-être la faune et flore luxuriantes, mais qui malheureusement n’offre pas de plages de sable blanc.

Pour plongée a Apo, le mieux est donc d’aller trouver un resort de plongée sur les cotes de Dumaguete, la principale ville de la région.
IMG_0143

On est donc parti à deux direction Dumaguete sur Cebu Pacific Air, avec un stopover à Manille pour une nuit à l’aller et une nuit au retour. Nous sommes rester au BSA Mansion Condotel près de Greenbelt dans Makati (sud de Manille) qui se trouve être un quartier sur et animé pour passer ces deux soirées.

Arrivée à Dumaguete, l’hotel nous avait envoyé un chauffeur avec van (800php) pour quelques 30/40min de route direction Dauin ou se trouve le resort. Au bord de la plage, il est plutôt difficile d’accès vu que la route n’a pas été complétée. L’arrivée est donc un peu chahutante mais le resort est vraiment très sympa. Les propriétaires australien ont l’attention du détail. Les bungalows sont basiques mais très propres et le gazon est coupé a la main avec pas mal de fleurs et d’arbustes pour agrémenter le tout.

IMG_0187

On avait réservé nos 5 jours de vacances sur place pour passer le PADI Open Water. Cette certification est le premier niveau qui permet de plonger un peu partout dans la monde (PADI est l’organisme américain le plus connu dans la zone asiatique mais d’autres existent comme SSI) en solitaire. Sans elle, seuls les baptêmes de plongée (Discovery Scuba Diving) sont disponibles et évidemment plus chers. On nous a assigné un Diving Instructor, un jeune allemand très sympa qui nous a aidé a paramétrer nos emploi du temps et nous a enseigné tout au long de la certification. Cette dernière est composé de 5 chapitres de cours en video. Le plus long chapitre est en deux parties totalisant 1heures. Les autres font environ 40min au maximum. Il y a un quiz d’entrainement pour chaque chapitre. Ensuite lorsque l’on est près, on peu passer les 4 quiz correspondant aux chapitres (le chapitre 5 est un sommaire de tout). 10 questions  par quiz ou il faut minimum 8/10. Il y a aussi un quiz sur les tables de plongée RDP (recreational diving planer), il y a un petit lire qui explique comment lires ces tables qui sont très importants pour éviter les accidents de décompression. Ensuite vient l’examen final de 50 questions ou il faut 75%.

IMG_0203

Evidemment tout n’est pas a faire en une journée ou à la suite mais on commence généralement par une partie des videos le premier jour et on commence les exercices piscine le deuxième tout en continuant les derniers chapitres. Pour la piscine (confined water), il y a 4 sets d’exercices correspondant aux 4 principaux chapitres. Chaque set peut prendre jusqu’a 1h dans l’eau, dépendamment du nombre d’élèves. Il faut aussi savoir nager 200m sans s’arrêter et flotter 10min sans rien toucher (et sans couler évidemment).

On a donc effectué tout ca sur 3 jours environ. C’est pas trop dur mais il faut quand même assimiler pas mal de choses. Le resort a une piscine avec un fond a 2,5m ce qui est suffisant mais loin d’être optimum. Autant dire que lorsque 4 personnes sont avec les bouteilles dans la piscine, personne ne peut y aller. D’ailleurs, le resort est vraiment fait pour apprendre la plongée. Pas mal de matériel, deux salles de classe, dont une toute neuve qui peut accueillir 20 personnes. C’est l’un des rares IDC des Philippines (pour les formations instructeurs).

On a passé sans problèmes les parties théoriques et les exercices en piscine. Seul point qui tâche des vacances, la piscine, petites et très certainement trop vieille pour nettoyer l’eau rapidement, étaient remplis de particules (qui viennent des vêtements et wetsuits) et mon ami a réussi a choper une otite, personnellement je n’en était pas loin non plus.

IMG_0189

Malheureusement pour mon pote cette otite l’a empêché de plonger après sa première dive en mer et il a du s’arrêter la. J’ai eut la chance de ne pas être impacter et le lendemain j’ai réussi a passer mes deux premières dive en mer. Le dernier jour, on est parti à Apo Island pour 3 dives. Mes 2 dernières dives de PADI Open Water et une dive supplémentaire (fun dive). On a eut a passer à Coast Guard d’abords pour avoir le permis, ce qui nous a rallonger un peu mais finalement arrivé la-bas, on a passé une bonne journée avec 3 différents spots. Un repas servi après les 2 premieres dive sur bateau, une bonne équipe et une superbe surprise sur le retour : des dauphins ont joué/suivi l’avant du bateau pendant 5mins.

IMG_0200

Niveau plongée, j’ai été agréablement surpris. Tortues, serpent de mer, poisson-grenouille (apparemment difficile a repérer), superbes coraux. Apo Island est vraiment bien pour ca. Il y a un peu de monde cela dit, mais c’était un bon spot pour apprendre. Même le long de la coté de Dauin les coraux sont nombreux et j’ai aperçu des tortues aussi.

Le resort étant un peu excentré de tout, il est quasi impossible de manger hors du resort, donc je tenais aussi a en parler. Les prix pratiqués sont tout à faire correct et les repas variés et très bon. Les philippines ne sont pas connus pour leur plats, bien au contraires, j’ai été agréablement surpris. Le resort avait même sa propre boulangerie et les cookies disparaissaient très vite.

IMG_0116

Un dernier point, je suis sorti le dernier soir avec les étudiants Dive Master (dernier niveaux avant la certification Instructeur) et notre instructeur et nous avons pris un tricycle pour Dumaguete (300php) direction les bars de la ville qui se trouvent en front de mer. Quelques beers pong dans un des bars puis on est allé dans le club d’a coté. Plutôt cool et pas trop cher, on a passé une bonne soirée.

Verdict, j’ai eut ma certification facilement. Mais les 5 jours n’étaient pas de trop, pour avoir les 18h nécessaire avant de prendre l’avion (décompression). Un resort sympa, avec de la nourriture de qualité, un staff cool et passionné. Vraiment un bon endroit pour apprendre la plongée, surtout avec Apo Island à deux pas. Par contre, ce n’est pas l’endroit pour aller bronzer sur la plage ou faire d’autres activités car pour ca il y a des endroits plus dynamiques comme Boracay ou même Bohol.

IMG_0126

Dernier point, on a payé l’hotel et le PADI en USD. Ces derniers ne nous ont pas proposé un taux de change très valable (48php-1USD, au lieu de 49.9)… finalement je regrette de ne pas avoir tout retiré en PHP à Manille, pensant que ca serait arrangeant pour le resort (ces derniers n’ont pas voulu/pu faire de geste commercial). Comme quoi, il faut toujours demander le taux de change à l’avance lorsque l’on veut payer dans une autre monnaie.

Budget : 3500HKD de vol, 2500HKD PADI OW, 9000 HKD en tout

Transport : Cebu Pacific Air (stopover à Manille)

Hotels : Liquid Dive Resort Dumaguete, BSA Mansion Condotel à Manille

Album Photo

Advertisements

Un week-end à Da Nang

Petit week-end à Da Nang, station balnéaire au centre du Vietnam, afin de retrouver un ami qui y vit désormais depuis quelques mois. Arrivé le vendredi soir, il m’accueille à la sortie de l’aéroport avec un petit taxi jaune (apparemment ils ont même le Wifi dans le taxi). Direction mon hotel qu’il a reservé. Petit immeuble de 5/6 étages, une chambre avec deux lits pour 12 USD/n, propre et avec la climatisation, rien besoin d’autre.

Sans titre

On partira prendre quelques bières au bord de la plage à l’hotel Holiday Beach, immanquable sur la cote est. 1,5 USD la bière environ. Après un tour sur le remblais et quelques km de marche le long de la plage, on rentrera manger un truc et dodo.

Le lendemain matin, direction le centre ville pour trouver un HSBC (en effet, je me promenais sans cash) puis degustation d’un pho épicé avec du pain de poisson dans un petit boui-boui de la ville. L’après midi se passera a boire quelques bières et discuter business et de la vie en générale, à l’ombre des palmiers. Un petit tour à la plage pour nager dans une eau très chaude avant de partir au centre ville le long de la rivière ou se trouve de nombreux bars dont le Bamboo 2 ou on retrouvera des amis locaux pour faire quelques parties de billard autour de bière locales. Bon nombre d’étrangers s’y retrouvent.

Sans titre

Après une grasse mat bien méritée, ca sera directement déjeuner assez tot dans un restaurant du bord de mer, beaucoup trop cher et pas vraiment bon à coté du Holiday Beach Hotel. Ensuite, nous partîmes en voiture pour Hoi An, la Venise vietnamienne. C’est le propriétaire de l’hotel/service apartment ou se trouve mon ami, qui nous y conduira pour 600k VND aller retour. Sur le chemin on longe tous les résorts en construction ou tout juste construit le long de la plage (sur plusieurs km). Un petit arrêt à Marble Mountain (la montagne de marbre, qui comme son nom l’indique a permis d’extraire du marbre pendant plusieurs centaines d’années). Un temple et plusieurs caves se trouve dans les montagnes. Je n’ai fait que les premiers temples et autres tours. Les couleurs sont assez atypique et je pense que ca vaut le coup d’y passer quelques heures. De mon coté, le temps étant compté (fallait visiter Hoi An dans la soirée), j’ai fait vite.

Sans titre

Après une demi-heure de plus de route on arrive à Hoi An pour le coucher de soleil. On gare le mini-van et on part a pied dans les rues de la vieille ville très charmante. Seul point noir, cette dernière a été transformé en un gigantesque supermarché puisque toutes les maisons sont maintenant soit des boutiques qui vendent plus ou moins les même produits (babioles souvenir) ou des restaurants. C’est ce qu’on imaginer d’une ville touristique mais la ca en devient assez choquant. Il faut noté qu’il faut payer pour rentrer dans la vieille ville. Enfin théoriquement puisque personne ne nous a demandé et je n’ai même pas vu les stands, cela dit, vu le nombre d’entrée et de sorties, ca parait complètement idiot. La ville est très jolie et les ponts qui traversent les canaux aussi. Mais à part les touristes et les boutiques de souvenirs… c’est dommage que ce soit à ce point car les ruelles ont beaucoup de charme. On a donc manger un plat local puis on est reparti direction Da Nang. Le soir passage rapidement chez un restaurateur français qui fait des crêpes. Bonne discussion avec les expats du coin qui sont pour beaucoup soit dans l’hôtellerie ou dans la restauration pour les resorts du coin. Le lendemain départ pour Hong Kong.

Sans titre

Budget : 3000HKD

Transport : HK Express (1600 HKD)

Hotel : un petit hotel a coté du Avatar Hotel (réservé par mon pote). 12 USD/n

Album Photo

Les Sorties à Londres

Londres est une grande capitale et il est évident que pour quelqu’un qui veut sortir, il y a toujours de quoi faire et toujours du monde…

Et bien figurez-vous que j’ai été décu. Je ne suis pas parisien et je ne connais pas la vie nocturne à Paris, mais je suis sur qu’elle est plus active qu’a Londres.

Il y a beaucoup de pubs et il est clair que dans la journée vous n’aurez aucun mal a en trouver, mais je reparlerai de ceux-ci dans un autre article. Pour ce qui est de la nuit, il y en a déjà beaucoup moins.

Mais bon, si vous sortez la nuit vous préférez peut être faire un bar classique ou branché et non un pub. Tant qu’a faire, pourquoi pas une boite ?

Alors il y a des choses que vous devez savoir : malgré que Londres accueillent des millions de touristes pendant les vacances d’été, j’ai trouvé Londres assez vide la nuit pour une capitale. Les bars (pas les pubs), sont vides durant la semaine. Et ce constat fait, vous aller voir qu’ils font tout pour récupérer du monde.

Il y a un fléau à Londres, un terrible fléau : le racollage. Interdit en France, il n’a pas l’air de l’être en Grande Bretagne. En fait, des jeunes vont vous accoster pour vous proposer des flyers et des invitations voir réductions pour rentrer dans des bars ou des boites. Généralement ils rabattent pour plusieurs bars. Ils sont coriaces et vous pourrez vous en prendre 4 d’affilé sans que ca les gênent. Certains feront même 500m avec vous jusqu’au moment ou vous menacerez de frapper (anecdote).

En fait, il ne faut pas se laisser avoir par les rabatteurs. Ils touchent évidemment une commission à chaque personne rabattu mais si un bar rabat c’est qu’il a du mal a se remplir donc si on vous propose une boite… et bien sachez que vous serez seul dedans. On s’est fait avoir une fois comme ça et le pire c’est que le mec est revenu nous voir 2jours après pour nous rabattre vers le même bar ou l’on s’était fait “chier”.

A vrai dire, je n’ai pas beaucoup de conseils mise à part :

  • choisissez vous-même en regardant s’il y a du monde, si le bar est bien placé et s’il y a de l’activité
  • préférez Leicester Square et Soho mais n’oubliez pas qu’une bonne partie de Soho est consacré aux gays (bar, boites etc.)
  • ne suivez pas les rabatteurs
  • lisez bien les pancartes à l’entrée : par ex nous sommes allé dans un bar ou il était écrit “club” alors qu’en fait le club n’était ouvert que le vendredi et samedi… et la pancarte écrite à la craie était évidemment présente tous les jours…

Ce bar était le O bar, qui est tout de même sympa et que je conseille pour boire un coup.

Quelques conseils de boites :

  • The Zoo Bar ou nous sommes allé le dernier jour, est une boite à 2 ambiances qui se trouve sous l’Odeon à Leicester Square.
  • Ministry of Sound, est une boite de renommé internationale qui n’est ouvert QUE les vendredi et samedi (et non le mercredi contrairement a ce qui est écrit sur le routard… on s’est fait avoir au passage)
  • La Fabric : nous n’y sommes pas allé car ouverte que le week end, mais apparemment c’est une très bonne boite

Un dernière chose que vous devez absolument savoir : les bars et boites ferment au maximum à 3h du matin… C’est super tot, mais c’est comme ca. Et à vrai dire, c’est assez “marrant” de voir qu’a 3h, la musique s’arrête d’un coup et la sécurité vous sort par la peau des … Alors qu’en France, il n’y a plus personne quand la boite ferme… Le métro n’est plus en activité à cette heure (à partir de minuit/1h), il vous restera donc que les bus 24/24 et les taxi. Ou vos pieds… si vous voulez faire comme nous, quelques bornes dans le froid et l’obscurité.