Une semaine à l’ile Maurice

Ma copine travaillant en hôtellerie, l’un des avantages du groupe pour lequel elle travaille, est quelques nuits gratuites par an dans un établissement de son choix, si ce dernier accepte sa réservation (et c’est loin d’être facile). Cependant, on a eut la chance d’obtenir 3 nuits à l’ile Maurice au Four Seasons Anahita. Ce qui nous a décidé de partir visiter l’ile.

On a donc paramétrer notre séjour en fonction des vols direct sur Air Mauritius depuis Hong Kong. On est parti un vendredi soir et on est revenu 6 jours plus tard. On a donc composé notre voyage de 3 nuits au Four Seasons Anahita, sur la cote Est et de deux nuits a Mont Choisy sur la cote Ouest.

IMG_4276

Commençons par le vol. Il faut reconnaitre qu’on a de la chance qu’Air Mauritius propose des vols directs depuis Hong Kong, car sinon il faut passer par Dubai et cela prend 6 heures de plus. La le vol fait 9h40, de nuit. Cela dit, les avions d’Air Mauritius sont vieux et l’habitacle n’a pas été rénové, du coup on a un écran de 10cm par 15cm, très très basse résolution. Bref, on s’éclate plus les yeux qu’autre chose. On a donc dormi et lu. Arrivé le matin a l’aéroport, on échange quelques billets et on retire (les ATM sont à l’extérieur, et il y a HSBC) des rupees mauritiennes. Notre chauffeur nous attend. On avait réservé sur taxi mauritius. Prix de 35 euros pour aller à notre hotel, à Beau Champs (Est de l’ile). IMG_4414 Arrivée sur place, effectivement le resort est très beau. On s’y déplace en petite voiture électrique (buggy) afin de rejoindre piscine ou restaurants. Il y a aussi : une salle de sport, une salle de jeu, un spa… bref, un résort 5 étoiles. Pour moi c’est la première fois, donc j’ai forcément envie de tout essayer. Nous sommes accueillis par le staff pour une explication (on prendra la demi-pension pour avoir le diner, 60eur/pax/jour).

IMG_4290

Notre villa (oui, il n’y a pas de chambre classique …) ne sera prete que dans l’après-midi. Du coup on prend une douche au fitness center et on va découvrir la piscine. IMG_4255 Durant ces 3 jours, on se baladera entre les restaurants  la piscine, la plage et notre villa. Le premier jour sera tranquille avec principalement piscine et une marche dans le resort afin de prendre des photos, le soir diner au restaurant francais. IMG_4256 Le lendemain, on prendra le bateau pour l’Ile aux Cerf qui se trouve juste en face et on fera un tour de parachute ascensionnel (30eur les 10min). Cette dernière abrite un golf et un “espace touristique” ou se trouve un restaurant et des petits shop de souvenirs et autres sports nautiques. Après une petite bière, retour à l’hotel. En effet, pas grand chose à faire sur cette ile. Semblerait qu’il y a un spot de plage plus loin, mais on la loupé. Le temps est maussade, on retourne a la villa. Le soir, on testera le restaurant italien avec une pizza délicieuse. IMG_4619 Le jour d’après on a prévu une visite du sud de l’ile Maurice. Notre chauffeur nous attend à 9h pour un tour privé qui durera jusqu’a 17h (70eur la journée). Au programme, Cure Pipe et le volcan Trou aux Cerfs avec une vue panoramique sur toute l’ile. Ensuite on passera visiter une “cave” à vin de litchi avec dégustation. IMG_4605 Après cette pause rafraichissante, direction Grand Bassin, ou se trouve l’un des principaux temples hindou du pays. On y fera un arrêt. L’endroit est le point de pélerinage de la population hindou une fois par an. Puis on reprend la voiture pour faire Black River Gorge National Park, enfin l’un des points de vue. IMG_4633 On s’arrêtera à la rhumerie Chamarel pour un repas copieux mais cher (la plupart des gens arrivent en group tour, nous étions les seuls en tour privé, donc pas la même carte de prix). On fera un petit tour du propriétaire pour découvrir comment on produit du rhum et on terminera par une dégustation de 10 shots de rhum (différents rhum et liqueur de rhum)… pas facile a finir. L’entrée coute 10euros pour le tour+degustation (gratuit si on mange sur place), et je pense que ca les vaut pour tout amateur de rhum… Mieux vaut ne pas conduire par contre. IMG_4686 Next stop, Chamarel Waterfall avec 2 spots pour prendre une photos de cette immense chute d’eau.  Adjacent se trouve le 7 Coloured Earth, une dune de sable de multiple couleurs du à la présence de différent minéraux dans chaque strate. Aucune végétation ne pousse vu la teneur de ces derniers. Enfin on passera par un point de vue sur le Morne avant de reprendre la route pour l’hotel. Le soir on testera le restaurant asiatique. IMG_4766 Le lendemain, c’est le jour du départ, alors avant ca on en profite à la piscine. On s’est aussi fait offrir un tour de speed boat avec la bouée (tube ride). En gros on est assis sur une bouée tirée par un bateau rapide et on glisse sur l’eau. A chaque vague on rebondit sur l’eau. Sensations garantis. On a cru qu’on allait être éjecté plusieurs fois !

IMG_4809

Avant de partir, j’en profite aussi pour aller tester le pratice sur golf qui se trouve à coté de l’hotel (Anahita Golf Course) et taper quelques balles avec quelques conseils du staff du golf. Il y a encore du boulot.

IMG_4281

Un taxi nous attend pour traverser l’ile. Nous allons passer les deux nuits suivante à Mont Choisy, entre deux plages renommé de l’ile : Mont Choisy plage et Trou-aux-biches plage. Notre hotel se trouve au debut de Mont Choisy plage. Il ne possède pas de restaurant, mais chaque chambre a une kichenette. On marchera donc sur Mont Choisy plage avant de se rendre compte qu’on est finalement loin de Grand Baie ou se trouve des restaurants. Difficile de faire sans voiture à l’ile Maurice. On trouvera un taxi, qui moyennant négociation nous emmènera à Grand Baie ou nous trouvera un restaurant. Une chose à noter, a chaque fois qu’il a fallu payer les chauffeurs, il n’avait jamais de monnaie. Notre chauffeur précédent à qui je devait 1500 MUR n’avait pas 500MUR de monnaie pour mes 2000MUR. Du coup ca devient à chaque fois compliqué. Ils font évidemment exprès pour essayer de grapiller. Cela avait fait longtemps que j’avais pas eut à faire à cette mauvaise foie constante (ca nous ait arrivé 3 fois en une journée). Du coup, mieux vaut soit avoir la monnaie, soit être prêt à batailler. A grand baie, après notre diner, on est parti au SuperU faire des emplettes pour le petit déjeuner.

IMG_4840

Le lendemain, on marche vers trou-aux-biches pour aller au Blue Water Dive Center. Ce dernier est tenu par un français très sympa (Pierre) qui vit sur l’ile de puis des années. Ma copine veut faire du snorkeling et moi, plonger. On est donc parti avec Pierre et ses deux coéquipier, direction le bateau. On sera donc les seuls clients (saison basse) de la matinée. Pour ma part je plongerai sur l’épave du Stella Maru, un bateau japonais de 40m qui a été coulé exprès avec des trous dans la coque permettant de nager a l’intérieur. Une dive sympa pour moi qui n’avait jamais pu rentrer dans une épave auparavant. Ma copine elle, a grandement apprécié le tour et elle décide de faire son baptême avec Pierre l’instructeur. Je repars avec Sun, mon dive master, pour une dive classique sur la barrière de corail. Une matinée bien rempli ou on ressort tous les deux avec le sourire et ma copine avec un diplôme de baptême de plongée. Niveau cout, on s’en sortira pas trop mal le snorkerling sera offert. Il faut tout de même payer une assurance vis à vis de l’association de plongée mauritienne. 45 euros la dive et 70 euros le baptême.

IMG_4823

On mangera dans une petit restaurant proche du centre de plongée (avant le Pescatore). Puis on partira flaner sur la plage de Trou-aux-biches qui s’avère être remplis des chaises longue du Beach Comber Resort. Heureusement le littoral est publique car sinon la plage serait quasi entièrement dans le resort. Le soir, on passera au supermarché de trou-aux-biches (Chez Popo) avant de revenir a notre hotel. On dinera cette fois chez l’hotel voisin, au Mystik, un rougaille-saucisse pour ma part.

Le lendemain c’est notre dernier jour. On flanera au bord de la piscine avec un bouquin, puis déjeuner dans le petit restaurant de la veille. L’après-midi se passera sur la plage de Mont choisy. Le soir, direction l’aéroport pour notre vol de nuit, retour à Hong Kong.

Budget : 9000-10000HKD

Transport :

  • Air Mauritius : 7500HKD
  • Taxi Mauritius : Airport-FS 1400MUR, FS-MontChoisy 1500MUR, MontChoisy-Airport 1500MUR, All day trip south Mauritius 2800MUR

Hotel : Four Seasons Anahita, Mont Choisy Beach Resort (pas de restaurant)

Album Photo

Advertisements

Une semaine en Thailande

Après les Philippines, je suis reparti en voyage, cette fois-ci pour la Thaïlande. 5 jours en décembre, début de la période haute du tourisme dans l’ex royaume de Siam.

On a décidé de partir à Phuket, la station balnéaire la plus connue de Thaïlande et très certainement de toute l’Asie du Sud-Est. Phuket est connue pour ses plages paradisiaques (ravagées lors du Tsunami 2004 d’ailleurs), ses bars, son ambiance survoltée…

On est donc parti depuis Hong Kong vers la station balnéaire en prenant un vol sur la compagnie aérienne low-cost Air Asia. On avait pré-réservé nos hôtels sur Booking.com parce qu’on voulait éviter le rush de la haute saison, mais début décembre est plutôt calme (enfin toutes proportions gardées). On souhaitait visiter Phuket mais aussi les iles de Koh Phi Phi et Koh Lanta (Koh veut dire ile en thai), oui oui, celle du jeu télé bien connu.

Arrivé a l’aéroport international de Phuket, visa délivré sur place en remplissant le petit papier de l’immigration dans l’avion. L’aéroport ne paye pas de mine, mais il dessert quand même des destinations lointaines en Europe et Amérique. Sorti de l’aéroport, premier ladyboy repéré : heh oui, la Thaïlande c’est le pays des ladyboys, comprendre travestis. Ils sont partout et sont généralement très bien “déguisé” (si je puis dire), alors à bon entendeur… je vous aurais prévenu. Direction les taxis pour se rendre à notre hôtel. On se fait alpaguer comme souvent et cette fois-ci ils ont la dent dure… ils se bousculent pour nous emmener. Finalement on rentrera dans un 4×4 rutilant et on se rendra a Phuket Town pour 1000 baths à 5. Ce qui est plutôt beaucoup pour la Thaïlande mais l’aéroport se trouvant loin du nord de la ville, il fallait plus de 30 min de route. Il y a aussi des bus publiques qui permettent d’économiser et des taxis à compteur (enfin il faut batailler) de 4 places.

Alors point important : on ne s’était pas trop trop renseigné avant de venir et on a fait une belle boulette, à savoir nous avons booké nos hôtels à Phuket Town, à savoir la vieille ville, enfin la ville officielle alors que les hôtels, bars, club etc se trouve sur les communes adjacentes, près … des plages évidemment. La plus connue est Patong Beach mais il y a en a d’autre, ce qui fait que pour la première nuit on était étonné de voir personne dans les rues… évidemment. Le dernier jour lorsqu’on s’est rendu à Patong Beach cela nous en a couté 10 euros et 45 min de voiture (avec trafic). Donc un conseil, évitez de faire la même boulette ou alors, seulement si comme nous, vous prenez le bateau pour les iles, puisqu’en bookant à l’hôtel un van est venu nous chercher pour le port qui est dans Phuket Town.

Premier hotel, le backpackers de Phuket Town ou l’on a pu discuter rapidement avec un australien. Correct, cependant c’est pas le top pour l’intimité (c’est un backpacker en même temps). On a réussi a trouver un petit restau encore ouvert a 1h du mat pour manger un padthai, LA spécialité thai. Perso, il n’est pas passé, heureusement que le 711 était 24/24. Lendemain matin, shuttle direction le port pour le ferry vers Koh Phi Phi. Deux iles, dont l’une, Koh Phi Phi Don, accueille les hôtels et autres accommodations tandis que la seconde, Koh Phi Phi Ley, est vierge de toute construction. Arrivé sous un soleil de plomb, l’est bleu turquoise. On cherche la pancarte correspondant à notre hotel, puis on suit le groom qui nous emmène chercher une espèce de brouette en métal pour nos sac, direction l’hôtel, plutot bien bien éloigné du centre (PP Ingphu Viewpoint). Piscine, internet payant, bar excessivement cher, mais un petit bungalow somme toute, sympathique avec clim.

On visitera donc pendant 2 jours l’ile de Koh Phi Phi Don avec ses bars et clubs sur la plage, ses restaurants remplis d’occidentaux aux tarifs bien élevés pour le pays, goutera aux buckets thai (rhum Sangsom), achetera des babioles, se baignera dans l’eau a 27 degrés… Pour notre passage on a aussi booké une demi-journée de bateau en groupe avec plongée PMT (snorkeling), rencontre avec les singes de l’ile, tour de l’ile Koh Phi Phi Ley, débarquement sur Maya Bay (plage mondialement connue : c’est celle où l’on a tourné le film La Plage avec Dicaprio). Une demi-journée vraiment sympa que je conseille à tous ceux qui passent sur Koh Phi Phi. Beaucoup de club de plongé propose aussi des stages ou des sorties. L’iles est sympathique pour y faire la fête et quelques sorties, il ne faut pas y rester trop longtemps.

On a choisi donc de passer une nuit à Koh Lanta, l’ile bien connue qui est en fait loin, mais alors, très loin d’être abandonnée et inhospitalière puisque remplie de resorts (comprendre hotel-clubs) tout le long de la côte. Alors, c’est plus calme, plus familiale que Koh Phi Phi et on y va pour se reposer, faire un tour d’éléphant (ce qu’on a pas fait), profiter de la plage etc. Koh Lanta, c’est donc pas tip top pour des jeunes qui veulent beaucoup bouger (le soir, tout est mort à partir de 22h). Un simple défi : trouver une pizza a 23h : fail. Alors que sur Patong, trouver un massage thai a 2h du mat : win !


Après une longue nuit au resort, on reprendra le ferry direction Phuket avant un arrêt par Phi Phi pour le changement de bateau, vu que l’ile se trouve au milieu de notre trajet. Phuket Town encore ou on a rejoint notre nouvel hôtel, le tout neuf, Twin hotel en face de son ainé le Twin inn. Bon, étant pommé dans la vieille ville, on décidera de prendre un taxi pour Patong et son quartier “chaud”. Après 45 min de taxi (10 euros), on arrivera sur le marché de nuit au bord de la plage a Patong Beach. On a donc déambuler entre restaurants, bars et boutiques. On traversera donc la rue bien connue (Thanon/Soi Bangla) ou se trouve les principaux bars (tous remplis de prostituées… c’est Phuket quoi). Je n’aurai jamais vu autant d’occidentaux en 5 mois en Asie, ni même autant de français. On a réussi à trouver une pizzeria pas trop cher, faut dire que les prix sont bien élevés pour l’Asie, vraiment élevés. On a donc fait un tour, de l’animation, il y en a. Spectacles de rue, bars avec sono sur le bord de la route, ladyboys, marché, massage, stand de nourriture, dj sur la plage, vendeur indiens de contrefaçons… On finira pas faire un massage thai à 4euros de l’heure avant de rejoindre l’hotel sur Phuket Town.

Budget : 400 euros

Transport : Air Asia, Ferrys

Hotels :

  • Phuket Town Backpackers : un backpacker de base, pas trop cher mais pas très intime : les cloisons ne vont pas jusqu’au plafond (mieux vaut mettre ses effets perso au coffre), on avait pris une chambre pour nous 4 normalement… Convivial et disposant d’un bar/restau avec billard pas cher, histoire de faire des rencontres. Bon point de pause.
  • PP Ingphu Viewpoint : loin du centre, l’hôtel est cependant pas trop trop cher et est confortable avec piscine. Un bon compromis. Cependant il y a de nombreux hotels peu cher sur l’ile qui ne sont pas forcément disponibles sur les sites de réservation online.
  • Kaw Kwang Beach Resort : il n’est pas sur la plus belle plage, mais propose un restaurant, une belle piscine et des bungalows sympas et tout confort. Il est a 5 min de l’embarcadère et on est venu nous y chercher et déposer gratuitement.
  • Twin Hotel : tout neuf avec une belle déco et pas cher pour ce qu’il propose bien que la piscine (minuscule) et le restaurant se trouve chez son ainé le Twin inn hotel, de l’autre coté de la rue. Par contre, c’est loin de tout.