Une semaine de plongée à MoalBoal, ile de Cebu aux Philippines

Profitant du nouvel an chinois, je décide de partir quelques jours faire de la plongée sur l’ile de Cebu.

Cette dernière possède de nombreux spot de plongée assez connu comme Malapascua que j’avais fait l’année dernière et que je recommande vivement pour tous les amateurs de requin (spot unique pour observer les requin-renards).

IMG_1095

Pour cette virée, seul, je pars pour MoalBoal, un petit village de la cote ouest de l’ile. Je prend donc un vol Cebu Pacific vendredi soir, direction Cebu city. Je dors une nuit sur place à l’hotel South Pole Central Hotel (pas dingue), proche du terminal de bus. Mais finalement j’ai préféré booker un chauffeur pour 2500PHP via le centre de plongée Neptune Diving.

IMG_1095

Près de 3h30 de route entre Cebu et MoalBoal. M’y étant pris un peu tard, j’ai du prendre un hotel assez loin de Panagsama beach ou se trouve les principaux resorts et centre de plongée. J’ai trouvé un petit hotel de bungalow familiale : Teobas Homestay qui se trouve adossé a la baie de Sampaguita. L’hotel en tant que tel est mignon avec une dizaine de bungalows en bambou et dont le jardin est bien entretenu. Il donne sur une baie ou l’on peut aller faire du snorkeling. La vue est donc magnifique, surtout à la tombée du soleil. Par contre pour le prix (aussi élevé que les resorts de Panagsama), il n’y a ni nettoyage de chambre, ni air conditionné… Le restaurant n’est pas ouvert tard (19:30) et il faut absolument un tricycle pour se rendre au dive center.

IMG_1095

Je depose mes affaires et je demande a mon chauffeur de me déposer a Panagsama ou je me rend directement au Neptune Dive Center (un PADI 5 stars, un peu moins cher que les autres du coin). MaolBoal est connu pour ses nombreux spots de plongées mais aussi particulièrement pour ses bancs de sardines qui sont en fait à quelques dizaines de mètre du bord et sont donc visible pour les snorkelers qui partent de la plage.

IMG_1095

Enfin la plage… disons que Panagsama c’est plutot des coraux et des rochers. Il y a bien une “white beach” plus loin à l’est mais cette dernière ne semble pas trop couru car il y n’y a pas grand restaurants/bars autour. De plus il faut un touktouk pour s’y rendre.

J’ai passé 3 jours, du vendredi à dimanche, à plonger à Panagsama. Je déjeunais dans l’un des petits restaurants du coin tout le long du village. Bon nombre de bars et aussi quelques resorts s’y trouve. C’est d’ailleurs dans ces resorts que je conseillerai de venir (en réservant à l’avance donc). Pour ma part, j’ai réussi le premier jour à rencontrer un jeune conducteur de scooter, avec qui j’ai négocié un bon deal (50PHP) pour pouvoir faire tous mes déplacements entre l’hotel et le dive center matin et soir, ce qui m’a éviter de devoir négocier avec les tricycles qui eux n’hésitent pas a changer de prix comme bon leur semblent (en demandant le triple).

IMG_1095

MoalBoal est intéressant pour les plongeurs débutants car les spots sont peu profonds mais très vivant. Il y a même une petite épave d’avion. Les poissons sont aux rendez-vous et le village est suffisamment vivant pour manger et prendre un verre le soir. Je pense que l’endroit va se développer très/trop rapidement. Cela commence à bétonner sévère. J’ai rencontré un francais durant une plongé avec qui j’ai pu discuter autour d’un bière et partager le retour vers Cebu.

IMG_1095

Je suis reparti de Cebu pour Manille ou j’ai fait un arrêt court d’une nuit pour prendre un verre avec des amis vivant à Cebu. Le matin retour à Hong Kong.

Budget : 5000HKD

Diving : Neptune Diving (Price List)

Transport : Cebu Pacific (2200HKD HKG-MNL + 7075PHP=1040HKD MNL-CEB)

Hotel : South Pole Central Cebu (bof), Teobas Homestay (un peu cher), Zen Room Makati (correct)

Album Photo

Week-end sur l’ile de Malapascua aux Philippines

Profitant d’un week-end “combo”, un week-end ou je peux faire un pont avec un jour férié, je suis parti avec un pote pour l’ile de Malapascua, au nord de Cebu.

Malapascua est une petite ile très connue des plongeurs car elle possède un spot ou l’on peut apercevoir une race de requins très particulière, les requins renard, qui ont la spécificité d’avoir une queue aussi longue que le corps.

On est donc parti le vendredi soir, après le boulot, direction manille. Une bonne heure de retard mais de toute façon on avait 3h d’escale à NAIA (aéroport). Ensuite un autre vol, court vers Cebu, la 2e ville du pays. On arrive donc vers 2h du mat, on prend un Grab taxi pour notre hôtel : Leope hôtel, que j’avais choisi proche du terminal de bus nord de Cebu.

IMG_3547

En effet pour rejoindre Malapascua au nord de l’ile de Cebu, il y a deux choix possible, soit prendre un taxi privatisé, soit prendre le bus. L’un dure 4h, l’autre un peu plus, ca dépend du nombre de stop. Au départ on voulait prendre le bus mais on a pas eut de bon écho, en effet c’est un peu la roulette pour avoir un bus qui aura l’air conditionné et avec 5 places par rangée, on aurait été bien serré. Donc on a dépensé un peu plus pour le confort d’un van qui nous a pris 4h.

IMG_3541

On a donc fait une courte nuit, puis notre van nous a récupéré a l’hotel. On a fait un petit stop au 711 histoire de prendre de quoi manger et on est parti. La partie la plus longue est de sortir de la ville, beaucoup d’embouteillage. Après 4h, on arrive a Maya, un petit port du nord de l’ile de Cebu, ou on embarque directement sur un bateau en bois classique direction Malapascua. On ne sera que 2 sur le bateau avec le crew. Pas eut besoin de négocier, ni d’attendre, plutôt efficace.

Arrivée sur l’ile, l’eau est bleu turquoise, comme prévu. On s’est mis au Ocean Vida, qui semble être le “hot spot” de la plage principale. En effet, l’ile est pas très grande et tous les resorts se trouvent les uns à coté des autres sur les deux plages de l’ile. Notre hotel possède des bean bags sur la plage qui sont pris d’assault à l’heure de l’apéro.

IMG_3526

Un truc à savoir, il n’y a pas de distributeur de billet sur Malapascua, ils font donc partir avec du cash, beaucoup de cash. J’ai sous-estimé les prix. En effet, on mangeait plutot pour 400php par personne que les 250 que j’avais prévu. Heureusement la plupart prenne la carte de credit mais ils rajoutent presque tous 4/5% de charges (ce que fait payer Visa/MC), sauf notre hotel, on en a donc profité. Pas grand chose à faire sur l’ile a part plonger et ca resumera donc mon week-end de 4 jours. Pas mal de centre de plongée, mais avec des prix très disparates. Après une comparaison rapide, le centre Fun & Sun dive ou je suis allé était plutôt moins cher de (au moins) 20% par rapport aux autres. J’ai donc pris mon cours Nitrox chez eux pour 8000php. Le nitrox (EANx) est souvent utilisé sur l’ile pour plonger plus longtemps. Le spot principal était celui ou l’on peut apercevoir les requins renard, et ce dernier se trouve a 30m de profondeur. Du coup, petit topo sur la plongée. Pas mal de spots, donc Gato island qui est l’un des meilleurs. A part Gato, les gens viennent spécialement pour Monad Shoal ou l’on peut voir les requins renard. Ils y sont tous les jours au lever du soleil, il faut donc partir a 5h du mat pour 30min de bateau afin d’arriver sur place.

Un plateau a 15/20m, puis un mur de coraux et des zones ont été aménagées avec des cordes attachés a des blocs de bétons pour que les gens s’accrochent et ne bougent pas. La visibilité a 30m est pas folle et l’activité (au moins 30 à 40m personnes sur le spot a tout instant) fait peur aux requins. Ces derniers viennent des profondeurs pour se faire nettoyer par des parasites minuscules. Ils nagent donc très lentement tranquillement, mais il est souvent difficile de les voir de très près. Personnellement, je n’ai pas été très chanceux : j’y suis allé deux fois et je les ai entre-apercu très rapidement. Le temps que je descende m’accrocher a la corde ils avaient disparu a cause de l’activité des autres plongeurs d’un qu’un requin s’approche. Bref, un peu déçu, mais d’autres ayant moins bougé que moi (on nageait le long du mur de coraux pour avoir plus de chance…) on pu faire des photos correctes. En hiver il est aussi possible de voir des raies et des requins marteaux sur un autre spot pas loin. Je conseille donc à tout amateur de plongée. Au total, j’ai plongée 6 fois environ, faisant 2 nitrox à Monad, une night à Chocolate, 2 à Gato et une dernier proche de l’ile. Pour les restaurants, il y a que quoi se faire plaisir pendant quelques jours même si cela en a pas l’air. Celui du Ocean Vida est très bien et il ne faut pas rater le Angelina avec ses pizza napolitaine. Mon pote qui n’était pas amateur de plongée a quand bien pu se reposer avec un temps magnifique, au bord de l’eau.

IMG_3544

On est rentré le mardi après-midi vers 14h, en refaisant le chemin inverse. On est resté en centre ville dans un hôtel tout neuf, le ABC hotel, près de Mango Square. Malheureusement on a pas trouvé de restaurant potable pour le diner et on s’est retrouvé dans une chaine de pizza appartenant a Jolibee, autant dire que la qualité … Le lendemain réveil aux aurores, direction Cebu Mactan airport. La prochaine fois, je prendrai un hôtel à Mactan, près des plages et de l’aéroport, semblerait que c’est quand même mieux.

Budget : 5000HKD dont 1250HKD pour le PADI Nitrox Course, 240HKD en moyenne la plongée

Transport : Cebu Pacific 1300HKD, Shuttle Van 1440HKD AR

Hotel : Leope Hotel Cebu, Ocean Vida Malapascua, ABC Hotel Cebu

Album Photo

Petit week-end à Panglao, Bohol aux Philippines

Ayant un de mes potes de France venant me voir à Hong Kong pour deux semaines, on a décidé de prendre un week-end pour partir visiter ensemble une destination asiatique. On a choisi les Philippines et plus particulièrement Cebu.
Enfin Cebu… ce fut notre aéroport d’arrivée mais on y allait pour rejoindre l’ile de Bohol et plus particulièrement sa petite soeur, l’ile de Panglao, station balnéaire bien connue.

C’est donc samedi matin, aux aurores que l’on se lève pour aller prendre l’avion, direct Cebu Pacific pour … Cebu. Un taxi direction le ferry. Deux compagnies : OceanJet et SuperCat. La première a plus d’horaires de ferry que l’autre. Je n’ai pas retenu tous les horaires mais ils sont disponibles sur internet. Le port de destination pour Bohol est Tagbilaran, et le billet coute 500 php pour un aller et 800 pour l’aller retour mais il faut connaitre son horaire de retour.

Après 2h de bateau, on arrive a Tagbilaran city. Évidemment chaque taxi/tricycle pratique ses propre tarif à la tête du client. On négociera 250php pour aller a Alona Beach ou se trouve notre hotel. Presque 45min de tricycle pour se rendre à notre hotel, le Harmony. On a gardé la carte du chauffeur et on a bien fait car on a pu faire le retour pour le même prix alors que l’hotel nous demandait 600php.

La fin d’après midi nous l’avons passé dans la piscine et a se balader sur le bord de la plage. La plage n’est pas très grande ni très longue (800m) et bon nombre de touts sont la pour vous vendre le même package que partout. On a mangé notre diner les pieds dans le sable blanc.
Le lendemain, premier vrai jour, on se lève un peu, tard on fait un tour a Alona Beach pour manger et on part en recherche d’un centre de plongé par trop cher pour faire un dive, dit de “discovery”. Un baptême en fait, vu que c’est la seule chose disponible pour ceux n’ayant pas de diplôme PADI. Environ 3200php par personne. On a vu des prix entre 2800 et 3500. Celui que l’on a pris a 3200php avait des instructeurs français avec qui on a discuté, cela nous a rassuré pour partir plonger, surtout que c’était la première fois pour mon pote. Après manger, on retourne donc au centre de plongé pour faire la partie théorique, puis premier essais avec bouteille dans 1m50 d’eau au bord de la plage. On part donc en bateau au bord d’une espèce de falaise sous-marine ou il y a donc 10-15m de profondeur et des coraux à observer. J’ai pris la GoPro de mon pote et je me suis amusé a nager dans tous les sens afin d’essayer de faire une video correcte. On a pu quelques poissons sympas (dont nemo). Au final, c’est moi qui a consommé le plus d’air. Mais tout s’est bien passé et ca m’a redonné envie de plonger. Un jour je ferai mon OpenWater.
Après cette plongée on a pris la petite bière nécessaire et on reparti a l’hotel avant de revenir diner.

Le lundi, on avait booké un tour de l’ile de Bohol avec chauffeur pour 2500php (sans les entrées). Notre chauffeur nous emmène donc voir plusieurs choses : les tarsiers, ce petit mammifère qui a servi d’inspiration pour le film E.T., les chocolate hills, ces montagnes en forme de petits domes de “chocolate” (que l’on a fait sous la pluie), la forêt faite par l’homme (ou les arbres sont parfaitement alignés), un mini-musée sur les papillons, un restaurant sur l’eau avec buffet et chanson à la clef, une tyrolienne a couper le souffle (pas mal, même si un peu chère), l’église la plus vieille de l’ile construire par les hispaniques, un monument ériger pour le pacte passé entre les hispaniques et les philippins au temps des colonisations.
Le soir, on passera faire un tour a la piscine et on mangera au bord de l’eau.

Le mardi, levés aux aurores (5h30) pour prendre un bateau qui nous emmènent voir des groupes de dauphins qui “s’échauffent” dans les eaux au large de la petit ile de Balicasag. On était environ une dizaine de bateau autour du banc de dauphins mais ca n’avait pas l’air de les déranger, ils sautaient un peu partout en groupe, passant sous les bateaux.
Ensuite petite pause sur l’ile chez les copains du capitaines ou l’on recupère (payant) un masque (pas très étanche malheureusement) et des palmes pour aller faire du snorkeling par 1m50 d’eau dans les coraux. Alors la zone est délimitée (et il faut apparemment payer une eco-taxe pour en profiter) mais la partie la plus intéressante est évidemment après les boués ou se trouve la falaise sous-marine et ou il y a plus de poissons (plus profond aussi). On a eu la chance de tomber sur deux tortues de mer qui passaient par la.
Ensuite on reprend le bateau pour aller sur un banc de sable au milieu de la mer et ou se trouve une ile privée. Sur ce banc de sables, rien à part des étoiles de mer et des vendeurs de jus de noix de coco.
On rentrera sur Alona Beach ou on fera trempette avant de check-out et de manger un truc pour repartir prendre le ferry de 15h. On reprendra notre touk touk. On est arrivé 5min avant le depart mais on a eu notre ferry.

A Cebu city, on prendra un taxi pour notre hotel, le Best Western Lex Plus qui se trouve dans le centre ville. Assez crevés, on a juste faire un tour dans la piscine sur le rooftop de l’hotel et on a mangé pour pas trop cher dans l’hotel lui-même un bon petit repas.
Le mercredi, départ a 4h30 de l’hotel pour l’aéroport, direction Hong Kong.

Budget : 400 euros

Transport : Cebu Pacific (130euros), OceanJet (1000php)

Hotel : Harmony Hotel Panglao, Best Western Lex Plus Cebu

Album Photo