4 jours à Phu Quoc au Vietnam

Fin Janvier je suis parti quelques jours pour Phu Quoc, une ile au sud du Vietnam.

Pas de vol direct du coup c’est en prenant Vietnam Airlines via Hanoi à l’aller, puis Ho Chi Minh city au retour que j’ai pu rejoindre l’ile.

Premier point à noter, il faut changer de terminal à Hanoi et donc prendre un bus. La connection entre les terminal est en cours de création et pour le moment seul un bus fait la connection, il faut donc prévoir assez de temps (30min) pour rejoindre le terminal domestique (T3 je crois).

IMG_0274

Je suis donc arrivé le samedi soir à Phu Quoc ou j’ai pris un taxi pour mon hotel La Mer Resort à 20min de route de l’aéroport. Ce dernier est composé de petit bungalow, d’une piscine et d’un restaurant que je n’ai vu ouvert que pour le petit-déjeuner (compris).

IMG_0274

L’ile est très grande et à part louer un scooter (10USD/j) il est difficile de se rendre dans les points intéressant. D’ailleurs il est a noté que louer un scooter est facile mais mieux vaut qu’il ne vous arrive rien car les assurances ne sont pas comprise et toute personne ayant déjà fait un tour au Vietnam sait que c’est une autre façon de conduire (si accident il y a, vous serez en tort dans tous les cas…). Du coup j’ai évité. En même TripAdvisor ne m’indiquait pas beaucoup d’emplacement intéressant. La plage “Sao beach” sur la cote Est, est maintenant appelé la plage de plastique…

IMG_0274

Du coup j’avais booké deux jours de plongée avec Flipper Diving. Le rendez-vous était sur la rue principale (Tran Hung Dao) pour un pickup en bus puis direction le port de Duong Dong ou était amarré un gros bateau en bois. J’ai pu faire 2 jours de plongée avec 2 spots par jour seulement, car le trajet en bateau était plus long. En effet, les spots sont tout au sud et je n’ai pas pu faire ceux du nord qui sont apparemment affecté par les courants et donc la visibilité est très faible (ca depend donc de la saison). Les spots du sud ne sont pas forcément en reste. On avait une visibilité de 5 à 10m… Les spots ne sont pas profond et honnêtement, même si j’ai pu voir des coraux et des poissons, ce n’est pas l’endroit que je recommanderai (mieux vaut aller aux Philippines). Donc niveau plongée, pas fou. Beaucoup de temps perdu à se déplacer aussi, ce qui fait que 2 plongées par jour. Une premiere, puis une pause avec des fruits, une deuxième et ensuite c’est le déjeuner sur le chemin du retour. Le staff est sympa et multiculturel, on dirait plus des G.O. du Club Med, la nourriture est simple mais bonne. Le prix est de 95USD par jour pour 2 dives. Un dernier point, malheureusement négatif, est la pollution de l’eau dans le coin… pas mal de plastique.

IMG_0274

Malgré cela, ca m’a permis de passer le temps. Le soir, je déambulait dans les rues alentours de l’hôtel afin de trouver un restaurant. Il y a quelques truc sympa, a condition de marcher. Beaucoup d’hôtel et résort le long de la plage, certains pas forcément donné d’ailleurs (lors de ma recherche sur Booking.com).

Un peu déçu du coin donc même si j’ai pu prendre mon temps pour me relaxer. Je pense que l’ile a plus d’intérêt pour les gens qui veulent rester dans un résort toute la semaine sans forcément faire des activités. Un peu comme Sanya en Chine.

Budget : 4000HKD

Diving : Flipper Diving

Transport : Vietnam Airlines (1450HKD), taxi de l’hotel (150 000VND/aller)

Hotel : La Mer Resort (correct)

Album Photo

Advertisements

Petit week-end à Panglao, Bohol aux Philippines

Ayant un de mes potes de France venant me voir à Hong Kong pour deux semaines, on a décidé de prendre un week-end pour partir visiter ensemble une destination asiatique. On a choisi les Philippines et plus particulièrement Cebu.
Enfin Cebu… ce fut notre aéroport d’arrivée mais on y allait pour rejoindre l’ile de Bohol et plus particulièrement sa petite soeur, l’ile de Panglao, station balnéaire bien connue.

C’est donc samedi matin, aux aurores que l’on se lève pour aller prendre l’avion, direct Cebu Pacific pour … Cebu. Un taxi direction le ferry. Deux compagnies : OceanJet et SuperCat. La première a plus d’horaires de ferry que l’autre. Je n’ai pas retenu tous les horaires mais ils sont disponibles sur internet. Le port de destination pour Bohol est Tagbilaran, et le billet coute 500 php pour un aller et 800 pour l’aller retour mais il faut connaitre son horaire de retour.

Après 2h de bateau, on arrive a Tagbilaran city. Évidemment chaque taxi/tricycle pratique ses propre tarif à la tête du client. On négociera 250php pour aller a Alona Beach ou se trouve notre hotel. Presque 45min de tricycle pour se rendre à notre hotel, le Harmony. On a gardé la carte du chauffeur et on a bien fait car on a pu faire le retour pour le même prix alors que l’hotel nous demandait 600php.

La fin d’après midi nous l’avons passé dans la piscine et a se balader sur le bord de la plage. La plage n’est pas très grande ni très longue (800m) et bon nombre de touts sont la pour vous vendre le même package que partout. On a mangé notre diner les pieds dans le sable blanc.
Le lendemain, premier vrai jour, on se lève un peu, tard on fait un tour a Alona Beach pour manger et on part en recherche d’un centre de plongé par trop cher pour faire un dive, dit de “discovery”. Un baptême en fait, vu que c’est la seule chose disponible pour ceux n’ayant pas de diplôme PADI. Environ 3200php par personne. On a vu des prix entre 2800 et 3500. Celui que l’on a pris a 3200php avait des instructeurs français avec qui on a discuté, cela nous a rassuré pour partir plonger, surtout que c’était la première fois pour mon pote. Après manger, on retourne donc au centre de plongé pour faire la partie théorique, puis premier essais avec bouteille dans 1m50 d’eau au bord de la plage. On part donc en bateau au bord d’une espèce de falaise sous-marine ou il y a donc 10-15m de profondeur et des coraux à observer. J’ai pris la GoPro de mon pote et je me suis amusé a nager dans tous les sens afin d’essayer de faire une video correcte. On a pu quelques poissons sympas (dont nemo). Au final, c’est moi qui a consommé le plus d’air. Mais tout s’est bien passé et ca m’a redonné envie de plonger. Un jour je ferai mon OpenWater.
Après cette plongée on a pris la petite bière nécessaire et on reparti a l’hotel avant de revenir diner.

Le lundi, on avait booké un tour de l’ile de Bohol avec chauffeur pour 2500php (sans les entrées). Notre chauffeur nous emmène donc voir plusieurs choses : les tarsiers, ce petit mammifère qui a servi d’inspiration pour le film E.T., les chocolate hills, ces montagnes en forme de petits domes de “chocolate” (que l’on a fait sous la pluie), la forêt faite par l’homme (ou les arbres sont parfaitement alignés), un mini-musée sur les papillons, un restaurant sur l’eau avec buffet et chanson à la clef, une tyrolienne a couper le souffle (pas mal, même si un peu chère), l’église la plus vieille de l’ile construire par les hispaniques, un monument ériger pour le pacte passé entre les hispaniques et les philippins au temps des colonisations.
Le soir, on passera faire un tour a la piscine et on mangera au bord de l’eau.

Le mardi, levés aux aurores (5h30) pour prendre un bateau qui nous emmènent voir des groupes de dauphins qui “s’échauffent” dans les eaux au large de la petit ile de Balicasag. On était environ une dizaine de bateau autour du banc de dauphins mais ca n’avait pas l’air de les déranger, ils sautaient un peu partout en groupe, passant sous les bateaux.
Ensuite petite pause sur l’ile chez les copains du capitaines ou l’on recupère (payant) un masque (pas très étanche malheureusement) et des palmes pour aller faire du snorkeling par 1m50 d’eau dans les coraux. Alors la zone est délimitée (et il faut apparemment payer une eco-taxe pour en profiter) mais la partie la plus intéressante est évidemment après les boués ou se trouve la falaise sous-marine et ou il y a plus de poissons (plus profond aussi). On a eu la chance de tomber sur deux tortues de mer qui passaient par la.
Ensuite on reprend le bateau pour aller sur un banc de sable au milieu de la mer et ou se trouve une ile privée. Sur ce banc de sables, rien à part des étoiles de mer et des vendeurs de jus de noix de coco.
On rentrera sur Alona Beach ou on fera trempette avant de check-out et de manger un truc pour repartir prendre le ferry de 15h. On reprendra notre touk touk. On est arrivé 5min avant le depart mais on a eu notre ferry.

A Cebu city, on prendra un taxi pour notre hotel, le Best Western Lex Plus qui se trouve dans le centre ville. Assez crevés, on a juste faire un tour dans la piscine sur le rooftop de l’hotel et on a mangé pour pas trop cher dans l’hotel lui-même un bon petit repas.
Le mercredi, départ a 4h30 de l’hotel pour l’aéroport, direction Hong Kong.

Budget : 400 euros

Transport : Cebu Pacific (130euros), OceanJet (1000php)

Hotel : Harmony Hotel Panglao, Best Western Lex Plus Cebu

Album Photo