Visites de l’extérieur de Marrakesh

Suite à notre visite de la Medina avec un guide (voir post précédent), nous avons décidé de partir avec un guide certifié en groupe. Autant profiter des possibilités proposées par Marmara.

Pourquoi ne pas faire “à la routard” comme d’habitude, c’est à dire visiter à pied comme ca ? Et bien suite aux petites déconvenues, on a préféré choisir la sécurité pour voir tout ce qu’il y avait d’important à un tarif fixe sans vadrouiller en perdant du temps.

Donc on est parti en car Marmara visiter l’extérieur de Marrakech. On a du payer quelque chose comme 20/30€ chacun (ce qui est pas mal).

On a d’abords récupéré des vacanciers des autres hôtels puis on a commencé notre visite avec les jardins de la Menara. La Menera est un immense jardin d’oliviers (principalement) et comprenant un bassin d’irrigation au milieu. Le principe du bassin est de récupérer les eaux des montages de l’Atlas afin d’avoir un réservoir d’eau pour la population. Le bassin servait aussi à l’armée pour apprendre à nager et bien évidemment à l’irrigation des jardins d’olivier.

Auparavant, soit il y a quelques années, un spectacle pyrotechnique, sons et lumières, s’y tenait le soir. Cependant, l’aéroport étant tout proche, la société a du arrêter et fermé boutique.

Lorsque l’on est passé, on a pas mal souffert de la chaleur. Il devait faire plus de 40 et dans les jardins, pas d’ombre à moins de courir se réfugier sous les oliviers… (trop petits) Mais les jardins sont souvent prisés pour leur calme et les marocains en profitent pour y pic-niquer.

par Michel27

On a ensuite pu visiter la Palmeraie. Immense réserve de palmiers à l’écart de la ville. De nombreuses villas pour millionnaires s’y trouvent (dont certains personnes politiques françaises). L’endroit est protéger alors il est difficile d’y construire : il est normalement impossible de couper un palmier (sauf s’il est malade). Alors la technique, on élague bien ce qu’il faut élaguer et s’il reste des palmiers récalcitrants, il suffit d’y mettre le feu une nuit. Ensuite vous dites que ce n’est pas vous mais surement un jeune délinquant qui a bien compris que le palmier en question bloquait la construction de la piscine. Sinon il y a des possibilités de faire des tours de dromadaire dans la palmeraie.

by SaffyH

Nous sommes aussi aller visiter un des plus beaux jardins que j’ai jamais vu : le jardin Majorelle. Créé par le peintre du même nom qui, amoureux des couleurs de Marrakech y avait acheté une palmeraie, le jardin botanique est aujourd’hui la propriété d’Yves Saint Laurent (décédé depuis) et Pierre Bergé. Le peintre, passionné de botanique, y créa un jardin exceptionnel en rapportant des plantes de ses voyages. Le jardin regorge donc de plantes étrangères. Une villa bleu est basé au centre du jardin et des fontaines mette en valeur celle-ci. L’endroit est magnifique et calme. Plus petit que je pensais certe. Ca vaut le coup de le voir et de s’y poser quelques minutes pour profiter de l’environnement.

Enfin nous sommes aller à la bordure de la Medina, pour aller chez un herboriste. Chose que nous avions déjà fait lors de notre visite improvisée (mais guidée) de la medina. Donc je suppose que ce détour permet de rajout du pourboire au guide.

N’ayant pas les photos sous les yeux, je les ajouterai prochainement et modifierai surement mon post (pour rajouter d’autres infos). Les photos présentes proviennent de multiples photographes via Flickr.

Advertisements

Désagréments du Maroc

Arrivée à Marrakech à l’Aéroport La Menara.

Plus de 35° sur le tarmac. L’aéroport ne paye pas de mine. On rentre et on arrive à la douane. Premier étonnement, il faut absolumment remplir un papier pour rentrer sur le territoire…

Alors, on cherche un crayon au fond du sac et c’est parti pour le remplissage, identité, numéro de passeport, nationalité … Passage à la douane. Puis on arrive dans la zone ou on récupère les bagages et la, c’est pas le même aéroport. Tout simplement magnifique. Quand on arrive dans le grand hall… et lorsqu’on sort, on admire l’architecture.

by badge®

On rejoint donc la représentante de Marmara qui nous donne notre numéro de car et s’est parti pour rejoindre le parking. Alors qu’on arrive sur le parking, une personne nous demande quel est notre numéro de car et nous prend nos bagages. Alors, naif comme tout, on pensait que c’était un mec du staff qui nous accueillait et nous dirigeais vers le bon car (sachant qu’il y en avait plus de 3, aux couleurs de la marque). Arrivé au car, ce n’était pas un bagagiste mais un mec qui faisait ca pour récupérer un peu d’argent. Alors évidemment, sur le coup, on s’y attendais pas du tout. Et le comble c’est quand il a demandé plus. C’est vrai que 2€ pour faire 30m c’est peu… (je changerai de boulot à ce prix la)

Bref, coup de froid, on s’est fait avoir. Ce n’est pas tant pour l’argent mais pour le coup qu’on croyait à un mec du staff et qu’on s’est fait berner en beauté.

Et, il s’est avéré que ces coups comme ca ne se sont pas arrêté de la semaine. Entre les taxis, les guides (véritables ou non), les vendeurs du souk, les enfants dans la rue, les mecs sur la place avec leurs singes, les restaurants, … et j’en passe.

Personnellement j’avais l’impression de porter un T-shirt avec écrit, au lieu de Free Hugs, quelque chose comme : Free Ca$h.

C’était la première fois que je venais au Maghreb et plus généralement dans un pays émergent, et je ne m’attendais pas à ca.

Ensuite, il faut prendre en compte que l’on marchande tout, coutume local oblige. A la limite, ca fait parti du jeu mais lorsqu’on te force la main ou qu’on te fait des prix plus cher qu’en Europe pour des produits fabriqués en Chine … ca fait mal aux fesses. Je préfère à la limite, la méthode classique ou on ne marchande pas et te fume sans le dire, mais au moins tout le monde est au courant et c’est pas ostensible.

A mon retour en France, j’ai pu discuter avec des copains marocains qui m’ont même raconté que Marrakech était appelé Arnaquech tellement certains abusaient. L’un d’eux m’a aussi dit qu’il lui était arrivé de parler en arabe pour faire comprendre que c’était pas la peine de le prendre pour un idiot/touriste.

Le fait est que étant étudiant, je n’avais pas le porte-feuille extensible et que 20€ cela fait cher pour moi aussi. Mais bon, on était repéré à 500m.

Alors en plus, mauvais choix de date, on est arrivé en plein ramadan. Période culturelle intéressante, mais malheureusement certains établissement était fermés (comme les boites de nuits). On avait souhaité aller au Pacha, le taxi nous assurant qu’il était ouvert. Pas de chance, le bar du complexe (seul ouvert) fermait a 1h…

Pour continuer dans les désagréments du voyage. Le club Marmara comportait des boutiques à l’intérieur… chose que je trouve moyen, surtout quand certaines proposent des contre-façons, tout en sachant que le public du club est quasiment entièrement français. Autre chose un peu embêtante à prendre en compte, l’eau n’étant pas potable (pour nous touriste). Il faut prendre de l’eau en bouteille. Ce que je trouve un peu abusé c’est qu’au restaurant Marmara, cela ne soit pas compris. Ils en profite bien c’est sur, à 1€ la bouteille d’1.5L. Encore une chose ou on a l’impression d’être raqué de tout côtés.

On a aussi eut des propositions pour nous guider dans la ville. Un matin est donc parti avec un guide marocain certifié (apparemment). On a fait le tour du souk, véritable labyrinthe de marchands. On a pu visiter les différents quartier. Pour une fois on était tranquille, c’est sur. Personne ne venait nous voir sans cesse pour nous vendre quelque chose. Mais la raison, et naïf comme je suis je ne m’y attendais pas, c’est qu’il nous amenait vers ses amis avec qui il avait négocié un pourcentage. Donc au final, il s’arrêtait chez le vendeur de babouche à 3 fois le prix (normal, on accumule les intermédiaires, faut que tout le monde y touche), le vendeur de collier (chez qui j’ai acheté un collier 14€… et que j’ai retrouvé a 7 le lendemain), dans la caverne d’ali baba. Oui ils nous a emmené et fait rentrer dans une maison/magasin immense, ou ils n’y avait d’ailleurs personnes à part la famille. C’était vraiment immense et rempli de tous les souvenirs, meubles, sculptures, sabres, et autres babioles qu’un touriste pourrait acheter. On cherchait des bijoux (je n’avais pas encore mon collier à 14€), ils nous a donc emmener a l’étage dans une pièce rempli de haut en bas. On a demandé le premier prix : 65€. Ouch, bien de trop cher, à se prix la je vais l’aller-retour à Paris. On lui a expliqué qu’on était étudiant. De toute manière on avait pas les moyens, il était déçu (comme tous d’ailleurs). Seul son fils nous a compris. On a donc continuer et on est passé aussi chez le copain herboriste. Ce dernier fait une explication d’environ 15 min, fait tester, propose un massage gratuit (toujours vérifier que c’est bien gratuit) et ensuite te propose à la vente. Au final, on est arrivé sur la place Jemaa El Fna et le guide nous a demandé son du pour la visite. On lui a donné les 10€ qu’on avait promis et il a demandé plus, en tant que pourboire… Je ne savais pas qu’il y avait un pourboire pour un travail déjà considéré comme service.

Voila un peu les désagréments auxquels on a fait face durant la semaine (enfin une partie). Choses auxquelles je ne m’attendais pas vraiment et qui m’ont un peu plombé et très certainement rendu aigri durant la semaine.

1 semaine à Marrakech : presque tout compris

En Aout dernier, j’ai décidé avec un ami, de partir découvrir le Maghreb. Ayant un budget serré, c’était une destination plutôt exotique et dépaysante qui ne coute pas forcement très cher.

J’avais donc le choix entre la Tunisie et le Maroc, deux pays très touristiques mais assez différents en terme de possibilités culturelles. On m’a plutôt conseillé le Maroc pour la découverte.

Bref, on est donc parti à deux avec un pote à la découverte de LA capitale du tourisme au Maroc, j’ai nommé : Marrakech, la ville rouge.

Et pour partir au Maroc (ou même en Tunisie), il y a des tour-opérators spécialisés bien connu tel que Marmara, mais aussi Nouvelle Frontière, Fram, Thomas Cook, Club Med… sans compter les sites de voyage généralistes. Un marché ultra-concurrentiel. Il y a tout type de produits comme les All Inclusive, les séjours ou les Circuits, de quoi faire, pour qui veut découvrir le Maghreb.

Pour notre petit budget, on a choisi de quand même faire appel à un tour-opérator, généralement plus cher qu’un vol sec+hôtel. Mais cela nous sécurisait un peu dans le sens que le gros du budget était ainsi bloqué et prévu. De plus on avait un accès à des excursions. Donc cette fois-ci, pas en mode “routard”.

Au final, voici le séjour choisi :

  • 7 jours/6 nuits, dernière semaine d’Aout 2009
  • à l’Hotel 3* Marmara “Le Marrakech”
  • placé dans la nouvelle ville (Gueliz), près de l’entrée de la Medina
  • demi-pension
  • vol : Orly-Marrakech via Atlas Blue (low cost de Royal Air Maroc)
  • 340€

On a pris notre billet 1 semaine avant le départ. On savais déjà qu’on voulait y aller, on avait juste remarqué la jute vertigineuse des prix. On aurait pu attendre encore jusqu’à 3 jours avant le départ, on aurait gagné 40€.

On a retrouvé des copines sur places, qui elles avaient pris le vol et l’hotel en séparé. Au final, on a payé moins cher qu’elle… Alors, faut bien faire attention, on a pas pris le Marmara chic (Madina 4* Tout compris), on a pris (selon nous) le plus pratique pour les visites et donc le plus proche de la Medina (au meilleur rapport qualité/prix).

Plus d’infos dans les prochains billets (et bientot toutes les photos sur Flickr).

Sejour de 8 jours à Marrakech

Période de Vacances oblige, je me suis dit qu’un petit voyage pouvait être sympa.
Bon au départ, on réfléchissait avec un ami, à la splendide New York. En effet, fin juin, on avait pu voir des billets d’avion Aller Retour : CDG-JFK pour environ 295€ sur KLM ! Oui oui ! Moins de 300€ l’aller-retour pour NYC.
Mais au final, comme on n’était sur de rien pour nos disponibilités à chacun, on a laisser trainer et maintenant les billets valent le double (au moins).

Au final, on avait donc dit “voyage de dernière minute”. Et les destinations pas cher pour les voyages et locations de dernière minute sont plus proche qu’une traversé de l’atlantique. On hésitait entre la Tunisie et le Maroc mais finalement, Marrakech nous semblait plus attrayante.

la koutoubia by Jaap van ‘t Veen

C’est donc décidé, on part 8 jours à Marrakech en hôtel ou club 4* (vous allez comprendre) avec Marmara.
Le prix ? 340€ pour le vol + les transferts + l’hôtel + la demi-pension. Le tout, au départ de Paris.

C’est finalement très peu cher ! D’ailleurs il reste encore des disponibilités pour 289€/personne (si vous voulez partir a l’arrache dans 3 jours).

Pourquoi si peu cher ? Et bien parce qu’on ne sait pas dans quel hotel on va aller. On sait juste que ce sera un hotel ou club Marmara 4 étoiles. Au final, on permet au voyagiste de remplir ses hotels donc, on ne choisit pas et on paye moins cher.

En tout cas, j’espère ramenez des belles photos de “la cité rouge” (les couleurs de la ville sont magnifiques) et profiter de ces derniers jours de vacances.

A la rentrée je continuerai mes articles sur la Suède et pour Marrakech, je me focaliserai sur les Lieux intéressants puisque tout est compris dans cette commande (vol, hotel, transfert).